20 spots photo incontournables à Montréal

Ce n'est pas un secret, il existe une tonne de lieux photogéniques à Montréal

Découvrez 20 spots qui méritent vraiment quelques photos, que ce soit pour les conserver précieusement dans un album ou pour les publier sur Instagram.

 

1. Belvédère Kondiaronk

Surplombant la ville, le parc du Mont-Royal est considéré comme le poumon de la grande métropole. 

Très fréquenté par les locaux, c’est un précieux terrain de jeux où la pratique d’une multitude d’activités sportives est possible, été comme hiver. 

Et pour les touristes de passage à Montréal, il s’agit incontestablement d’un incontournable ! 

Le belvédère Kondiaronk, accessible à pied, en transport en commun ou en voiture, offre une des plus belles vues sur le centre-ville et le majestueux fleuve Saint-Laurent.

Une fois au belvédère, profitez-en pour visiter le chalet de la montagne de style Beaux-Arts français, construit en 1932.

Vous y trouverez des tableaux historiques retraçant l’histoire et l’évolution de la ville. 

 

2. Enseigne lumineuse Farine Five Roses

Cette icône du patrimoine industriel de Montréal figure parmi les symboles les plus emblématiques de la ville. 

Installé depuis 1948 sur le toit de la minoterie ADM, le néon publicitaire domine le bassin Peel à proximité d’un autre emblème montréalais : le Silo 5.

En regardant des photos d’archives, vous remarquerez que l’enseigne lumineuse a subi quelques modifications linguistiques depuis son inauguration.  

Elle afficha d’abord « Farine Ogilvie Flour », puis « Farine Five Roses Flour » quelques années plus tard.

En 1977, suite à l’adoption de la loi 101 (Charte de la langue française), le nom fut changé pour les 15 lettres telles que nous les apercevons aujourd’hui. 

Visible de plusieurs endroits dans la ville, la structure peut entre autres être photographiée à partir de la piste cyclable de la berge des Coursiers, près du canal Lachine.

Plusieurs éléments décoratifs à l’effigie de Montréal sont inspirés par l’imposante enseigne. C’est une idée originale si vous souhaitez ramener un souvenir symbolique chez vous. 


 

3. Murale hommage à Léonard Cohen

Intitulée Tower of Songs, cette œuvre d’art fut réalisée en 2017 pour rendre hommage au montréalais Léonard Cohen, un auteur-compositeur-interprète, poète, romancier et peintre. 

Décédé un an plus tôt, l’artiste multidisciplinaire originaire du quartier Westmount fut un important bâtisseur culturel pour Montréal. 

Le portrait de Léonard Cohen est inspiré d’une photo prise par sa famille, en 2008. 

L’immense murale agrémente le mur d’une bâtisse de 21 étages, située au 1420 de la rue Crescent et depuis le mois de juin, un système d’éclairage permet d’admirer et de photographier l’œuvre jour et nuit. 

Pour un bon point de vue, rendez-vous à l’intersection du boulevard de Maisonneuve Ouest et de la rue Crescent ou au Musée des beaux-arts.

Vous pouvez aussi vous rendre à l’observatoire du parc du Mont-Royal (belvédère Kondiaronk), où elle est bien visible au cœur des gratte-ciels. 

 

4. Habitat 67 

Aux abords du fleuve Saint-Laurent, ce bâtiment tout sauf ordinaire fut créé dans le cadre de l’Exposition universelle de 1967 (Expo 67).

La célèbre création de l’architecte visionnaire Moshe Safdie est une icône architecturale importante de la ville. 

Cette immense sculpture est composée de 354 modules cubiques, superposés les uns sur les autres et abritant plus de 150 appartements. 

Ce complexe d’habitation est classé monument historique par le gouvernement du Québec. Vous pouvez l’admirer à la Cité du Havre, près de l’île Sainte-Hélène.  

 

5. L’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal 

Érigé à flanc de montagne sur le versant ouest du mont Royal, cet imposant sanctuaire dédié à Saint Joseph compte plusieurs bâtiments, dont une basilique de style renaissance italienne.

Au sommet de celle-ci trône un immense dôme, qui s’élève à plus de 155 mètres (263 mètres au-dessus du niveau de la mer). Il s’agit du plus haut point de Montréal. 

Fondé en 1904 par Saint frère André, l’Oratoire est aujourd’hui un des plus importants lieux de pèlerinage au monde et par le fait même, le plus achalandé en Amérique du Nord. 

Que vous soyez croyants ou non, vous aurez ici un magnifique point de vue sur la ville. 

Des travaux sont présentement en cours afin d’aménager le dôme dans l’objectif d’offrir aux visiteurs un observatoire à 360 degrés. À suivre !

Un incontournable à visiter avec respect. 

 

6. Grande Roue de Montréal

Conçue pour que les visiteurs puissent profiter d’une très belle vue sur le Vieux-Port et les environs, la Grande Roue de Montréal fut inaugurée en 2017.

D’une hauteur de 60 mètres et équipée de 42 cabines climatisées très confortables, elle offre aux touristes fortunés une expérience de luxe.

Bien qu’agréable, l’expérience n’est toutefois pas à la portée de tous les portefeuilles (25$ par personne). 

Rassurez-vous, vous pouvez réaliser de très belles photos sans monter à bord ; l’attraction en soi est extrêmement photogénique, surtout au coucher du soleil.

En fait, la plupart des photos publiées sur Instagram sont prises de la terre ferme. Comme quoi il n’est pas toujours nécessaire de dépenser une fortune pour tirer le maximum des infrastructures touristiques. 

 

7. Fleuriste Dragon Flowers

Il n’y a pas que les bâtiments emblématiques officiels qui font de belles photos, la devanture du dépanneur-fleuriste Dragon Flowers, absolument instagrammable, le prouve bien. 

Située dans le quartier Mile-End, la façade du petit commerce est couverte d’arrangements floraux, où des dizaines de cages à oiseaux blanches et de plantes sont suspendues. 

Tamey Lau, la charmante propriétaire d’origine chinoise, est connue et aimée de tous les locaux depuis plus de 25 ans. 

N’hésitez pas à lui adresser un beau sourire et à prendre le temps de discuter avec elle (en anglais, de préférence) avant de lui demander la permission de photographier ses fleurs. 

Vous aurez peut-être même droit à une photo de son beau sourire contagieux. 

 

8. Nouveau pont Samuel-De Champlain

On dit que le nouveau pont Champlain, ouvert complètement à la circulation depuis le 1er juillet 2019, deviendra pour Montréal ce que le Golden Gate représente pour San Francisco, rien de moins !

Avec ses 60 mètres de largeur, celui qui relie Montréal à la Rive-Sud (Brossard) est le pont le plus large au monde. 

Mais le véritable élément signature du pont est sans contredit les 60 haubans, qui ajoutent esthétisme et élégance. Ceux-ci servent à soutenir l’immense structure et sont plus hauts que la tour du stade olympique.  

Éventuellement, une piste multifonctionnelle réservée aux piétons et aux cyclistes sera aménagée au centre des voies de circulation. Elle sera composée de 4 observatoires, qui proposeront de magnifiques vues sur le skyline de Montréal. 

Le soir, le pont s’illumine grâce à une installation de 7500 luminaires qui peuvent afficher une multitude de couleurs. 

L’illumination de base est blanche, mais si vous êtes chanceux, vous pourriez avoir l’occasion d’assister à un éclairage thématique associé à des évènements d’envergure.

Pour une très belle vue, louez un vélo Bixi (ou un Uber Jump ; ils sont électriques et donc beaucoup plus rapides) et rendez-vous sur la piste cyclable de l’estacade. L’estacade est accessible à partir de l’arrondissement de Verdun ou du parc Jean-Drapeau. 

Si vous avez une voiture de location à Montréal, traversez sur la Rive-Sud et rendez-vous au parc du pont Champlain ou à celui du Havre.

Quelle que soit la façon de l’admirer, ne manquez pas d’aller voir de vos propres yeux cette grande et très récente fierté québécoise, qui deviendra rapidement un emblème de la grande métropole. 

 

9. Marché Jean-Talon

Le marché Jean-Talon est l’un des nombreux marchés publics de l’île.

Inauguré en 1933 dans le quartier de la Petite Italie, il se distingue des autres par le nombre impressionnant de kiosques qu’on y trouve, été comme hiver. 

Que ce soit en couple, entre amis ou en famille, une visite au marché Jean-Talon représente une activité en soi pour tous les Montréalais. 

On s’y rend pour faire les courses, mais par-dessus tout pour profiter de l’ambiance festive qui y règne, des échanges chaleureux avec les marchands, des dégustations de produits frais et des petits restos appétissants. 

Ici, vous aurez l’occasion de faire de magnifiques photos de moments typiquement montréalais et d’en apprendre davantage sur les produits locaux. 

Profitez-en pour acheter quelques cannes de sirop d’érable que vous rapporterez chez vous.

 

10. Westmount Greenhouse

Les serres de Westmount sont l’un des secrets les mieux gardés de Montréal. 

Les touristes qui s’aventurent dans l’ouest de la ville sont peu nombreux, ce qui fait de cet endroit une oasis de paix très appréciée des locaux qui souhaitent s’évader quelques instants du brouhaha de la ville.

Les serres sont toutes petites, il est donc très important d’être respectueux durant votre photoshoot. 

Les installations sont présentement fermées pour des réparations sur le toit, mais la réouverture est prévue pour bientôt. Informez-vous quand même de l’état des travaux avant d’entreprendre la traversée de la rue Sherbrooke d’est en ouest, car le projet est en suspens depuis plusieurs années.


 

11. Maisons du Plateau 

Sur le Plateau Mont-Royal (un quartier qui n’a plus besoin de présentation tellement il est prisé des Français), la rue Drolet vous en fera particulièrement voir de toutes les couleurs.

Entre la rue Mont-Royal et le square Saint-Louis, vous aurez l’occasion d’admirer de magnifiques maisons : toits pointus, façades en briques de toutes les couleurs, balcons tous plus beaux les uns que les autres et les fameux escaliers extérieurs. 

D’ailleurs, ces escaliers typiquement montréalais sont un élément architectural historique pour Montréal et qu’on aime ou non, ils donnent un cachet unique à la ville. 

 

12. Basilique Notre-Dame

Érigée en 1829, la basilique Notre-Dame est l’église mère de Montréal. C’est un joyau du patrimoine religieux québécois. 

Désigné comme lieu d’importance historique nationale par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada, le bâtiment est l’un des plus anciens de style néo-gothique au pays et attire annuellement près d’un million de visiteurs étrangers. 

L’intérieur de Notre-Dame est une véritable œuvre d’art, parsemée de plusieurs merveilles architecturales et décoratives. 

Pour découvrir les faits saillants de la basilique, n’hésitez pas à opter pour une visite guidée ; celle-ci, d’une durée de 20 minutes, est incluse (mais non obligatoire) dans le coût des frais d’entrée. 

Prévoyez 8$ par adulte et 5$ par enfant âgé de 7 à 17 ans. 

Vous pouvez aussi opter pour un parcours plus long, qui vous donnera un accès exclusif à certains endroits. 

Prévoyez 15$ par adulte, et 10$ par enfant âgé entre 7 à 17 ans.

Pour éviter la masse de touristes et réussir vos photos, essayez de vous rendre à la basilique tôt le matin et de préférence en semaine. Pensez aussi à désactiver le flash de votre appareil.  

En soirée, ne manquez pas l’expérience lumineuse Aura, qui propose une immersion sensorielle tout à fait exceptionnelle au cœur de la basilique. Sachez toutefois que les photos sont interdites durant la représentation. 


 

13. Orange Julep

La célèbre sphère orange géante surplombe l’autoroute Décarie depuis 1945. Il s’agit d’un casse-croûte, aujourd’hui considéré comme un des endroits iconiques de la ville. 

C’est un must pour tous les photographes amateurs de passage à Montréal !

Durant l’été, tous les mercredis soir, l’institution montréalaise est le lieu de rassemblement de plusieurs propriétaires venus exposer leurs voitures anciennes. 

Si le timing fonctionne avec votre itinéraire, vous ferez de superbes photos aux allures vintages. 

Tant qu’à y être, profitez-en pour goûter leur célèbre jus d’orange crémeux, dont la recette est gardée secrète depuis la mise en marché.

 

14. Pont Jacques-Cartier

Ouvert depuis 1931, le pont Jacques-Cartier occupe une place de haute importance dans le paysage montréalais. 

Accessible par une voie cyclable et piétonne de 2,7 km, il offre un panorama à couper le souffle sur le fleuve Saint-Laurent, l’île Sainte-Hélène et le centre-ville. 

Vous pourrez prendre de belles photos en toute sécurité. Attention toutefois aux vélos qui arrivent parfois très rapidement.  

Mais la vue n’est pas uniquement belle sur le pont. 

En effet, depuis le 375e anniversaire de la ville, le pont est doté d’un impressionnant et complexe système d’éclairage interactif DEL, offrant chaque nuit aux habitants un splendide spectacle lumineux, chorégraphié avec brio et intelligence. 

L’illumination change selon les saisons, en plus de s’adapter aux différents évènements et de traduire visuellement la vie montréalaise en temps réel (selon les mentions de Montréal sur les médias sociaux par exemple).

Comme les locaux, vous pouvez vous aussi admirer le pont à la tombée du jour en circulant dessus, ou encore en vous rendant au Village au Pied-du-Courant (ouvert durant l’été seulement). 

Pour accéder à la station éphémère aux allures de plage urbaine, rendez-vous sur la rue Notre-Dame, près de la station de métro Papineau.

 

15. Canal Lachine

Au départ du Vieux-Montréal jusqu’au lac Saint-Louis, la voie navigable du canal Lachine s’étend sur plus de 13,5 kilomètres depuis... 1825 ! Pas étonnant que le parcours urbain soit aujourd’hui désigné comme un lieu historique national.  

Situé au cœur de la ville, le canal offre une vue à couper le souffle sur l’eau et un accès privilégié à plusieurs quartiers, dont Griffintown, la Petite-Bourgogne et Saint-Henri. 

Bordé par une voie piétonne et cyclable, c’est l’endroit de prédilection des Montréalais adeptes de la course, du vélo ou tout simplement des pique-niques entre amis. 

Les nombreux vestiges industriels que l’on trouve sur la berge sont extrêmement photogéniques, de même que les pédalos en forme de cygne qu’il est possible de louer. 

Pour vous offrir une séance de pédalo instagrammable, rendez-vous au centre nautique du canal. Vous risquez de croiser plusieurs bateaux, kayaks et peut-être même d’assister à un entrainement de bateau-dragon. 

Prévoyez un budget de 35$ pour une location d’une heure. 

Juste en face du centre nautique, ne manquez pas de vous arrêter au Marché Atwater pour casser la croute. 

Finalement, ne ratez pas le coucher du soleil, installés confortablement sur une des nombreuses chaises Adirondack rouges. 

 

16. Grande Bibliothèque

Située au centre-ville, la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), que l’on surnomme simplement la Grande Bibliothèque, vous en mettra plein les yeux. 

Si vous souhaitez vous aussi publier la populaire photo qui circule sur Instagram, rendez-vous dans la salle de consultation, au 535 avenue Viger. 

 

17. Place Jacques-Cartier

Située au cœur du Vieux-Montréal, elle est la place la plus animée du quartier avec ses artistes ambulants, son kiosque à fleurs et ses nombreuses terrasses. 

Aménagée en 1804, la place Jacques-Cartier grouille de vie. Toute l’année, Montréalais et locaux s’y rendent pour flâner et prendre de magnifiques photos.

Et à quelques pas de là, ne manquez pas d’essayer un des grands classiques de la gastronomie de chez nous : la queue de castor. 

 

18. Jardin botanique et Stade olympique

Fondé en 1931 et reconnu à travers le monde, le Jardin botanique de Montréal est absolument splendide.

On y trouve des dizaines de jardins thématiques extérieurs, des serres intérieures ouvertes à l’année et des collections uniques de certaines essences – le tout regroupé sur une superficie de 75 hectares.

Parmi les incontournables du site, on trouve le jardin de Chine, le jardin japonais et le jardin des Premières Nations. 

Si vous avez la chance de faire une visite en automne, notez que les trois jardins culturels s’illuminent en soirée et offrent aux visiteurs une expérience magique. C’est un évènement à ne pas manquer !

 

19. Sommet de la Place Ville-Marie 

Érigé à plus de 188 mètres de haut, l’Observatoire de la Place-Ville est le plus haut de la métropole.

Le coût d’entrée n’est pas négligeable, mais vous permettra de profiter d’une vue à 360 degrés.

Prévoyez 19$ par adulte, 15$ par enfant âgé de 13 et 17 ans et 9$ par enfant âgé entre 5 à 12 ans.  

Si vous voyagez au Québec en couple, le restaurant les Enfants Terribles, situé au sommet, est un superbe endroit pour une sortie romantique. 

Le menu est plutôt varié, proposant une cuisine du marché qui change au fil des saisons.

 

20. La Maison Lavande

La Maison Lavande se situe à environ 1h de voiture du centre-ville : vous devrez donc impérativement avoir une voiture de location à Montréal pour vous y rendre.

En revanche, le trajet vaut le coup, particulièrement si vous avez toujours rêvé de visiter la Provence. 

Dans un décor féérique, vous aurez l’occasion de vous balader sur plus d’un kilomètre au travers d’un champ de lavande.

C’est une très belle escale pour les voyageurs qui terminent un séjour en camping-car à Montréal et qui dorment une nuit dans le parc national d’Oka avant de ramener le véhicule chez le loueur. 

Du parc national, calculez 20 minutes pour vous rendre sur place. 

 

Voilà !

Et vous, connaissez-vous d'autres bons spots ? N'hésitez pas à vous exprimer dans la zone commentaire ci-dessous

Karine Beaudin

Amoureuse de nos grands espaces et conseillère en voyages pour l’équipe Authentik, c’est avec fierté que je fais découvrir les plus beaux trésors de mon pays au reste de la planète. Bienvenue chez nous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'utilisation