Questions & Réponses sur la location de camping-car au Canada

Qui ne rêve pas de quitter le stress urbain pour quelques semaines pour se retrouver au cœur d’une nature sauvage unique au monde ?

Le voyage en camping-car au Canada est LA formule toute désignée pour ce retour aux sources.

D'abord, notez que la saison des voyages en camping-car se déroule seulement entre la mi-mai et la mi-octobre.

Mais avant de partir, voici quelques trucs pour mieux planifier ce type de voyage.


PUIS-JE DORMIR DANS LES HALTES ROUTIÈRES?

C’est une question qui revient fréquemment lorsque je navigue dans les forums de discussion.

Dans ces forums, beaucoup de gens qui ont déjà voyagé en camping-car au Canada recommandent de dormir dans les haltes routières, argumentant sur le fait que c’est gratuit. Ils donnent même le truc du Walmart, qui offre à sa distinguée clientèle de passer la nuit dans son stationnement à titre gracieux.

Personnellement, je ne vous recommande pas du tout de dormir dans les haltes routières. Vous choisissez de voyager en camping-car pour vous rapprocher de la nature. Or, par définition, les haltes routières sont toutes localisées en bordure d’autoroute.

Et légalement, il n’est pas permis de stationner son véhicule plus de 4 heures consécutives dans les haltes routières canadiennes. Même si on réussit à s’endormir avec le bruit des voitures et l’autoroute, n’est-il pas désagréable de se faire réveiller en pleine nuit par un policier nous demandant de quitter les lieux ?

Pour l’amour du voyage, planifiez plutôt votre budget d’avance pour vous réserver de beaux terrains de camping en nature à 30-35 euros la nuit. Consultez le site de Camping Québec pour trouver votre terrain de rêve. L’équivalent pour les autres provinces est facilement trouvable sur le web.

QUAND VOYAGER EN CAMPING-CAR?

Évidemment, la saison estivale est la période de prédilection pour faire la location de camping-car. Bien qu’il soit possible de louer entre le 1er mai et le 31 octobre, je conseille plutôt la période située entre la mi-mai et la mi-octobre. De toute façon, en dehors de cette saison, la majorité des attraits touristiques et des sites de camping sont fermés.

La haute saison est sans contredit entre le début juillet et la mi-août. Les camping-cars sont alors très en demande et l'offre est plus faible que la demande. En d'autres mots, cela signifie que les disponibilités pour la location sont très restreintes et que les prix sont élevés. D'autre part, il faut savoir que cette période est aussi celle où il y a le plus de voyageurs sur les routes.

Mes mois préférés pour voyager au Canada sont juin et septembre. La température est agréable, il y a beaucoup moins de touristes et les prix de location sont très compétitifs. Cependant, je sais que c’est parfois difficile pour les familles de voyager lors de cette période puisque les enfants doivent aller à l’école. Si vous le pouvez, choisissez les deux dernières semaines du mois d’août.

Le début du mois d'octobre offre un charme étonnant dans l'est canadien puisqu'il s'agit de l'été indien. Les arbres se parent alors de leurs manteaux multicolores pour vous offrir tout un spectacle ! Les soirées sont toutefois un peu fraîches.

Au-delà de la mi-octobre, selon moi, c’est trop froid pour voyager en camping-car dans l’est du Canada.

C’est une situation différente pour l’ouest canadien.

QUAND RÉSERVER MON CAMPING-CAR ?

Je l’ai dit souvent. Le voyage en camping-car au Canada est très recherché. Chaque année, nous devons refuser un nombre incroyable de réservations faute de disponibilité.

Particulièrement si vous désirez voyager entre la mi-juillet et la mi-août, vous devez réserver tôt. Par exemple, pour cette saison, la location d’un camping-car C28 peut vous coûter environ 150 euros / nuit si votre réservation a été faite avant Noël. Il vous en coûtera environ 250 euros / nuit si vous attendez au mois d'avril. Et ça, c’est si vous êtes chanceux et qu’il reste de la disponibilité. Sur deux semaines, ça fait une différence de 1400 euros. Ce n’est pas négligeable comme différence n’est-ce pas ?

Vous pouvez appliquer la même logique pour la réservation de billets d’avion. Avouons toutefois que la différence sera moins frappante mais quand même, vous ferez toujours des économies substantielles en réservant plus tôt.

AI-JE BESOIN D’UN PERMIS DE CONDUIRE SPÉCIAL?

Il faut d’abord savoir qu’aucun permis de conduire spécial n’est requis pour faire la location de camping-car au Canada. Vous devez simplement être titulaire d’un permis valide dans votre pays d’origine.

Voici les 2 conditions nécessaires pour que votre permis soit accepté :

1 - Votre permis doit utiliser l'alphabet latin.
2 - Les conducteurs principaux et additionnels doivent avoir obtenu leur permis de conduire depuis plus de 12 mois. Dans tous les cas, les loueurs n'acceptent de louer un véhicule qu'aux personnes âgées de plus de 21 ans.

Bon à savoir : Lors de la prise en charge du camping-car, le loueur exigera de voir le permis de conduire du conducteur principal accompagné d’une carte de crédit au même nom. Le loueur prendra un montant variant entre 500$ et 2000$ directement sur la carte de crédit du conducteur principal pour la caution. Le montant sera remboursé à la remise du véhicule, s’il est dans le même état qu’à la prise en charge.

COMMENT CALCULER MON BUDGET D’ESSENCE?

La consommation d’essence d’un camping-car varie entre 15 et 30 litres au 100 kilomètres, dépendamment du modèle de véhicule loué. Pour éviter les mauvaises surprises, consultez la fiche technique du véhicule pour connaître sa consommation en carburant.

Notez que la consommation de carburant indiquée dans les fiches techniques est donnée par le fabricant. Il s’agit donc de la consommation d’essence dans une situation optimale (pas de vent, route plate, sans bagages +++). Vous pouvez souvent ajouter un 10 à 20% à la consommation indiquée par le fabricant afin de vous rapprocher de la vérité.

Ensuite, il vous faut évaluer le nombre de kilomètres que vous allez parcourir lors de votre itinéraire. Pour y arriver, il existe plusieurs outils en ligne. Vous pouvez d’abord consulter ce tableau des distances pour évaluer votre parcours.

Enfin, il vous manque une information pour calculer votre budget et c’est le prix de l’essence. Sachez d’abord que le prix moyen du litre d'essence au Canada est d’environ 1$ (0.70 euros). Consultez ce site pour avoir le prix exact de l’essence en temps réel.

Puis utilisez ceconvertisseur de devises pour transformer les dollars canadiens en euros.

Un dernier truc en guise de conclusion. Rappelez-vous que ça demande un certain temps avant de s’installer lorsqu’on arrive au camping (mise à niveau du camping-car, connecter les toilettes, l’eau, l’électricité, organisation du site…). Lorsque vous allez planifier votre itinéraire, essayez de rester au moins 2 nuitées par étape pour faire place au voyage et à la découverte.

Bon voyage chez-nous !

Partagez cet article

Cet article n'a pas encore été partagé. Soyez le premier!

Simon Lemay

Simon est un Québécois passionné par son coin de pays et désireux de vous le faire découvrir. À ce point qu'il a fondé Authentik Canada et Authentik USA, des spécialistes du voyage sur mesure en Amérique du Nord pour les familles et les couples.

2 commentaires

marianne 16 avril 2015, 14h02
bonjour Simon
Article très intéressant car il est vrai que sur les forums on y voit beaucoup d informations pas toujours exactes.
Moi je voudrais des précisons sur le camping dit "sauvage". Avec mon mari, on a voyagé un peu partout et notamment en Australie et en Nouvelle Zélande ou nous posions notre van la ou on pensait gêner personne, (tout en respectant la nature bien evidement),et même en ville (bien plus difficile). La bas aussi c est interdit mais toléré si on se met pas n importe ou.
Nous voulons partir au Canada fin aout, début septembre, est ce que les Canadiens tolère le camping sauvage?
Est ce amendé si la police nous réveille?
on va pas se mentir entre le cout des billets d avion, la location du van.. on ne peut se permettre de débourser en plus 30 euros par nuit.
merci de ta réponse, et n hésite pas a me donner des conseilles ;)
Répondre
Simon LEMAY 21 avril 2015, 05h49
Oui malheureusement le camping que vous appelez "sauvage" est interdit au Canada. À quelques endroits il sera toléré mais à d'autres endroits c'est amendé si on vous réveil en pleine nuit.
Pour un beau voyage réussit, je vous suggère fortement de débourser les 30 euros supplémentaires par nuit. Ça vaut vraiment le coup.
Répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

TOP 5 des road trips au Canada