Conduire au Canada

Vous préparez un road trip au Québec et vous n’avez jamais conduit de voiture ici ?

Avant de vous lancer sur les routes de nos grands espaces, pourquoi ne pas en profiter pour en apprendre un peu plus sur le code de la route canadien ?

Voici les 13 points les plus importants à connaître avant d'entamer votre circuit au Canada.


1. Limites de vitesse

La conduite sur les routes du Canada se fait bien souvent à une vitesse inférieure par rapport à l’Europe.

Comme les distances à parcourir sont souvent plus importantes, cela pourra vous sembler long mais profitez-en pour admirer le paysage en toute quiétude !

Voici les principales limites de vitesses selon le type de route :

  • En ville : 50 km / heure
  • Route secondaire : 90 km / heure
  • Autoroute : 100 km / heure
  • Zone scolaire : 30 km / heure
     

Sur les autoroutes, plusieurs automobilistes conduisent à une vitesse moyenne de 120 km/heure, ce qui dans les faits dépasse la limite permise mais peut être toléré par les autorités.

Attention aux excès de visitesse, car les nombreux agents de police qui se cachent près des autoroutes ne se gêneront pas pour vous donner une contravention salée


 

2. Utilisation du portable au volant

Il est strictement interdit pour un conducteur d’utiliser le portable en conduisant la voiture, que ce soit pour un texto, un appel ou autre. Tenez-vous-le pour dit !

 

3. Feux de circulation

Chez nous, on utilise plutôt le terme “lumières”.

Comme les rues sont assez larges, les feux de circulation sont souvent situés en hauteur et de l’autre côté des carrefours pour en faciliter la visibilité. Il faut donc s’arrêter bien avant les feux et non juste devant.

Lorsque qu’un feu vert clignote, cela signifie que vous avez priorité sur les autres voitures provenant des autres directions. Un exemple : vous faites face à un feu vert qui clignote, vous avez donc priorité pour tourner à gauche.

Si vous voyez une flèche verte, cela signifie que vous pouvez seulement tourner dans le sens de cette dernière. Par exemple, si vous voyez une flèche verte pointant vers la gauche et que vous désirez tourner à droite ou avancer, il vous faudra attendre le feu vert régulier.

 

4. Une Intersection avec 4 “stops”

Au Québec, on tente de protéger le plus possible la langue française et donc les “stops” sont appelés “arrêts”.

Si vous arrivez à un carrefour avec quatre arrêts, la voiture arrivée en premier repart en premier et ainsi de suite, par ordre d’arrivée.

 

5. Virage à droite au feu rouge

Sauf si un panneau de signalisation vous indique le contraire, vous pouvez tourner à droite au feu rouge en ayant préalablement fait votre arrêt et vérifié qu’aucun véhicule ne vienne sur votre gauche.

Attention, il faut savoir que Montréal est la seule ville où il est strictement interdit de tourner à droite sur les feux rouges.

 

6. Sens unique

Dans les grandes villes, il y beaucoup de rues à sens unique.

Ces dernières possèdent un panneau de signalisation avec une flèche indiquant le sens de la circulation, sans panneau indiquant le sens interdit comme en Europe.

 

7. Autoroutes et postes de péage

Au Canada, les routes sont gratuites en grande majorité, sauf exception pour la route 407 situé au nord de la ville de Toronto en Ontario.


 

8. Les autobus scolaire

Sachez qu’il est formellement interdit d’effectuer un dépassement sur un autobus scolaire qui est arrêté, qui a son panneau de signalisation “stop” ouvert et dont les feux rouges clignotent.

Si vous faites face à l’autobus, vous devez également vous arrêter complètement.

Vous devez rester à au moins 5 mètres de ce dernier afin que les écoliers puissent descendre et traverser la rue en toute sécurité. Lorsque l’autobus a éteint ses clignotants rouges et que son panneau d’arrêt n’est plus visible, vous pouvez repartir.

Il également bon de savoir que les autobus scolaires doivent arrêter à chaque passage à niveau.

 

9. Routes en construction

Notre bel hiver canadien mène la vie dure à nos routes. Les énormes écarts de températures entre l’été et l’hiver ont pour effet de créer des cavités dans la chaussés (nids-de-poule) et parfois un effritement majeur du revêtement.

Pour réparer nos routes, il y a beaucoup de travaux de construction en été et cela affecte considérablement les déplacements à certains endroits.

Pour mieux planifier vos déplacements et rendre vos vacances plus agréable, nous vous suggérons de vérifier avant le départ les tronçons de route à éviter.Pour ce faire, le Ministère des Transports a crée un site Internet, le www.quebec511.info, qui vous permet de vérifier en ligne où sont situés les travaux et les points chauds dans les diverses régions du Québec.

Si vous n’avez pas accès à Internet mais que vous avez un téléphone, vous pouvez tout simplement composer le 511 pour obtenir de l’information.

 

10. Prix de l'essence

L’essence au Canada est beaucoup moins chère qu’en Europe. Par exemple, en ce moment sur Montréal le prix de l’essence est à le 1,19$ le litre.

Pour avoir une idée des prix de l’essence au Québec vous pouvez visiter le www.essencemontreal.com.

Ici, la très grande majorité des voitures fonctionnent à l’essence et non au diesel. Lorsque vous arrivez à la station service, vous avez souvent le choix entre de l’essence ordinaire, super ou extra. L’essence ordinaire fera très bien l’affaire.


 

11. Se stationner

Attention, le stationnement peut parfois s’avérer complexe, surtout dans les grandes villes comme Montréal. Il faut bien lire les panneaux afin de s’éviter un billet d’infraction.

Voici quelques informations en rafale :

  • Il est strictement interdit de se stationner devant une borne fontaine
  • Il est aussi interdit de se stationner dans le sens contraire de la circulation
  • Les parcomètres sont presque toujours gratuits le dimanche
  • Les jours et les heures où vous pouvez vous stationner peuvent varier
     

 

12. Le permis de conduire

Sachez tout d’abord que le permis de conduire international n’est pas obligatoire pour les Européens.

Le permis de conduire valide de votre pays d’origine, rédigé en anglais ou en français, est suffisant pour louer et conduire une voiture chez nous.

 

13. Port de la ceinture de sécurité

Obligatoire en tout temps.

Road trip au Canada

Partez pour un road trip en toute liberté au volant d'un camping-car ou d'une voiture, à la découverte de nos grands espaces.
 


 

Voilà, vous êtes maintenant prêts à prendre d’assaut nos routes en toute sécurité et à vivre un merveilleux voyage chez nous !

Partagez cet article

Cet article a été partagé 402 fois

Mélanie Desgagné

Mélanie est une Québécoise passionnée du voyage et de son coin de pays. Originaire du Lac St-Jean, elle a voyagé partout au Canada, des Rocheuses à la Gaspésie. Elle fait partie de l'équipe d'Authentik depuis plus de 10 ans maintenant.

11 commentaires

Claire 33 17 juillet 2017, 13h00
merci, j'ai révisé. Je vais régulièrement au Québec et je ne savais pas qu'il fallait s'arrêter, quand on arrive en face d'un bus d'écoliers à l'arrêt. Ma chance jamais rencontré un bus arrêté.
J'aime les 4 arrêts. Parfois quand j'arrive j'ai tendance à laisser passer celui qui arrive à ma droite. Mais c'est rare de rencontrer un râleur (on n'est pas en France ;) et le chauffeur fait un petit signe. Imaginez le même panneau en France ah ah !
Le GPS indispensable aussi pour moi, on conduit plus décontracté.
Répondre
Karine BEAUDIN 18 juillet 2017, 13h57
Bonjour !
Le GPS est indispensable pour moi aussi. À ce qui parait, j'ai le pire sens de l'orientation...
Me faites-vous compétition ? ;)
Bonne journée !
Répondre
le grezause 2 novembre 2016, 17h33
bonjour je suis aller plusieurs fois au Québec il faut surtout avoir un très bon gps
en plus a montreal avec les travaux c est pas facile
mais j adore ce pays
Répondre
Karine Beaudin 2 novembre 2016, 18h30
Oh la la, les travaux à Montréal ne sont pas évidents à vivre, je vous l'accorde ! Montréalaise à 100%, je suis encore surprise chaque année par l'ampleur des chantiers. Mais bon, la ville de Montréal reste très chère à mon cœur. Elle est pleine de petits trésors qui se découvrent très bien à pied :)
Pour le GPS, je suis d'accord. C'est un casse-tête de moins sur la route et ça laisse plus de temps pour apprécier le paysage ;)
Répondre
Caron 2 novembre 2016, 11h49
Les feux tricolores situés de l'autre côté du carrefour surprennent au début.
Mais on s'y fait très vite, et on se rend compte finalement que c'est plus logique car beaucoup plus visible.
Répondre
Karine Beaudin 2 novembre 2016, 16h28
Bonjour !
Effectivement, c'est plutôt une question d'adaptation ;) Après un peu de pratique, tout est plus facile !
Bonne journée !
Répondre
Wetzler 19 octobre 2016, 16h08
Bonjour
Oui ma première sortie dans Montreal m a valu une montée d adrénaline
Mais je suis revenu en entier ç est ce qui compte
Répondre
Simon Lemay 19 octobre 2016, 17h08
Jamais facile de conduire dans les villes qu'on ne connait pas.
Heureux que vous soyez toujours des nôtres Wetzler ;-)
Répondre
Turrel Régis 17 mai 2016, 04h46
Merci pour ces précieux conseils. L'histoire des lumières située de l'autre côté de la route ou du rond point doit être bien intégrée ainsi que l'arrêt obligatoire en présence des cars jaune...!
Répondre
Simon Lemay 17 mai 2016, 15h41
Et le feu vert clignotant aussi n'est-ce pas Régis ?
Répondre
Turrel Régis 17 mai 2016, 17h34
Oui aussi. ...
l'interdiction de tourner à droite à Montréal n'est pas mal non plus...
Répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

TOP 5 des road trips au Canada