Mon voyage en Gaspésie (partie II)

La famille au rocher percéLa semaine dernière, j’ai publié sur ce blog la première partie du récit de mon voyage en Gaspésie .

Voici la suite de mon voyage, accompagnée de mes critiques et conseils sur le déroulement du séjour.

Quel beau voyage en famille qui restera marqué à jamais dans nos mémoires.

Bonne lecture!


30 juin et 1 juillet – Percé et l’Ile Bonaventure

Les fous de bassan sur l'Île BonaventureQuand nous approchons la région en voiture et que nous apercevons le village de Percé à la fin d’une courbe, nous devenons tout à coup fébrile. Les chemins s’ouvrent devant nous. C’est comme si on venait d’atteindre notre but, le point culminant de notre voyage.

Le village est d’une beauté singulière et bien animé. Après quelques jours en nature, nous apprécions de revenir un peu à la civilisation, particulièrement avec un enfant de 14 mois.

Nous profitons bien évidement de notre passage à Percé pour faire une croisière jusqu’à l’Ïle Bonaventure. C’est un passage obligé. Nous y ferons une courte randonnée qui nous mènera jusqu’au plus grand sanctuaire d’oiseaux marins au monde (50 00.

L’Hôtel Normandie à Percé
Le Normandie est magnifiquement situé sur le bord de la mer. Toutes les chambres ont une vue imprenable sur le rocher percé. Les chambres sont spacieuses et confortables.

Quand nous y étions, il y avait des problèmes à la salle à manger ce qui fait qu’on y servait seulement les petits-déjeuners (pas de dîners). Pour le dîner, nous sommes donc allés à la Maison du Pêcheur, un restaurant situé au cœur du village. Leur spécialité, c’est le homard de la Gaspésie. C’était vraiment excellent!

 

2 juillet 2010 – Baie des Chaleurs et Bonaventure

Sur les rives de la rivière BonaventureSelon moi, les paysages de la baie des Chaleurs ne sont pas aussi exceptionnels que ceux de la rive nord de la Gaspésie jusqu’à Percé. Cependant, la rivière Bonaventure est considérée à juste titre comme l’une des plus belles du Québec en raison de ses eaux limpides. Idéalement, on en profite pour y faire du canot mais c’était difficile pour nous avec notre petit garçon.

Eco-logis chez Cime Aventures
C’est l’hébergement le plus original que j’ai vu au Québec. Ce sont en fait de petits chalets construits sur pilotis reliés les uns aux autres par un système de passerelles. De telle sorte qu’on a l’impression de dormir à la cime des arbres.

De plus, on y mange vraiment bien. Le menu est composé essentiellement de produits du terroir gaspésien. Je n’ai vraiment rien à redire…

 

3 et 4 juillet – Domaine Valga

L'Auberge ValgaNous traversons aujourd’hui la Baie des Chaleurs et la vallée du Témiscouata pour nous rendre jusqu’au Domaine Valga, une auberge de bois rond bien juché en plein forêt sur les rives d’un lac isolé.

Sur le domaine de l’auberge, on y fait entre autre l’observation du castor et la pêche à la truite. Il y a aussi parcours d’arbres-en-arbres pour les jeunes et moins jeunes.

Nous avons relaxé en contemplant ces grands espaces. Après tout, c’est les vacances !

Domaine Valga dans la région de Rimouski
Quel endroit chaleureux ! Nous avons vraiment été bien accueillit par nos hôtes Catherine, Chantal et Éric, les propriétaires. On se croirait en famille. Pour les repas, nous sommes tous assis autour d’une même table, avec nos hôtes. Ça rend le séjour vraiment très convivial. La cuisine qu’on y sert est familiale.

L’auberge est une construction artisanale en bois rond. C’est beau mais il faut dire que le site aurait besoin d’un bon nettoyage. Quand nous y étions, il y avait beaucoup de chose à la traîne à l’extérieur : bois, échelle, sac de poubelle, … Il y avait aussi un cimetière de mouches dans le cadre de fenêtre de notre chambre.

Il manque de finition mais l’endroit a beaucoup de potentiel.

 

5 juillet – L’Île-aux-Lièvres

Rando sur l'Île-aux-LièvresCe matin, nous emprunterons un mini-traversier à la marina de Rivière-du-Loup pour nous rendre sur l’Île-aux-Lièvres (20 minutes), située en plein milieu du majestueux fleuve St-Laurent. Lors de la traversée, nous sommes accompagnés par un guide naturaliste qui nous fera l’interprétation de l’histoire des îles du St-Laurent et de la faune locale.

L’île n’est pas habitée. On y trouve qu’une petite auberge de 6 chambres, 2 chalets et des terrains de camping. Un réseau de sentier d’interprétation est mis à votre disposition pour découvrir l’île.

Pour moi et ma douce, c’est l’endroit de notre circuit qui nous a le plus impressionné. Ça finit en beauté !

Chalet de l’Anse sur l’Île-aux-Lièvres
Wow ! Quel beau chalet bien situé au creux de notre petite anse privée. Nous avons une terrasse très agréable qui nous offre des paysages à couper le souffle.

A-t-on besoin d’un 5 étoile quand il y en a 5 milliards dans le ciel?

 

THE END

 

Partagez cet article

Cet article n'a pas encore été partagé. Soyez le premier!

Simon Lemay

Simon est un Québécois passionné par son coin de pays et désireux de vous le faire découvrir. À ce point qu'il a fondé Authentik Canada et Authentik USA, des spécialistes du voyage sur mesure en Amérique du Nord pour les familles et les couples.

5 commentaires

Tommy Pelletier 21 novembre 2010, 02h36
Une page internet qui pourrais vous intéresser. Elle porte sur la géographie, l'histroire et l'archéologie dans l'un des village de la Gaspésie, Mont-Louis.
www.parcetmer.com
Répondre
Simon LEMAY 14 juillet 2010, 22h22
Bonjour Martyne et Jean-Paul,
 
Oui je me souviens de vous. Martyne, vous êtes la soeur de Chantal, la propriétaire.
 
Qu'on se comprenne bien, j'ai beaucoup aimé mon séjour au Domaine Valga. Je ne voulais pas dénigrer l'auberge de votre soeur.
 
J'ai du positif et du négatif à dire sur chaque endroit que je visite en général. En effet, mon métier m'oblige un jugement critique sur l'offre touristique de chez nous. C'est un jugement personnel et je comprend bien que tout le monde n'est pas forcément en accord avec mes opinions.
 
Je suis sincèrement désolé si je vous ai vexé avec mes commentaires sur l'auberge de votre soeur.
 
Je crois qu'il faut surtout retenir que j'y ai passé un séjour mémorable et que l'endroit correspond à nos critères d'authenticité de par l'accueil qu'on y reçoit.
 
Il y a cependant un manque de finition. Il faut voir là l'opportunité de s'améliorer.
 
Sans rancune !
Répondre
Martyne et Jean-Paul 14 juillet 2010, 21h47
Bonjour M.Lemay,
Nous avons séjournés au Domaine Valga les 2-3-4 juillet. Nous vous y avons rencontré et votre famille aussi.
Je suis un peu surprise de vos commentaires négatifs au sujet du Domaine Valga. Lors de notre réservation, 8 personnes de Montréal, les propriétaires nous avaient avisés des rénovations qui s'y effectuaient. Je ne retrouve pas ce détail dans vos commentaires.
Personnellement, je me suis allongé durant 3 hres sur la pelouse de la propriété et il n'y avait pas de débris. J'ai profité de mon après-midi au soleil.
Ma chambre était d'une propreté exemplaire et très confortable.
Les propriétaires nous avaient avisés de votre venu car vous êtes un fournisseur de la clientèle du Domaine. Notre groupe avons compris que vous deviez discuté avec eux lors de votre séjour.
 Alors, je ne comprends pas vos commentaires négatifs concernant le Domaine Valga. Mon groupe de 8 adultes désiront y retourner l'an prochain mais cette fois 4 jours au lieu de 3 jours.
Je recommande ce Domaine pour un plein d'énergie totale et un peu d'exercice.
J'attends de vos nouvelles
Martyne et Jean-Paul Desrosiers
Montréal, P.Q.
Répondre
Simon LEMAY 14 juillet 2010, 20h29
Merci Chantal ! Tu as bien raison. Merci pour cette correction. Désolé !
Répondre
Chantal Vallée 14 juillet 2010, 02h02
Simon juste pour te dire que pour venir au domaine valga tu as passé par la vallée de la Matapédia  et nous témicouata. Ce n'est pas la même place.
Chantal
Répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

TOP 5 des road trips au Canada