ANTICOSTI

Quand partir ?

  • Très favorable
  • Favorable
  • Défavorable

Détails

Île située dans le golfe Saint-Laurent au sud de Havre-Saint-Pierre, l'Île d'Anticosti est aussi "grande" que la Corse et peuplée de moins de 200 habitants.

Anticosti est réputée pour ses kilomètres de grève, mais aussi pour ses canyons, les chutes, ses cascades, ses grottes, ses phares, ses rivières plus
limpides les une que les autres, sans oublier les innombrables cerfs, les fossiles que l'on foule à chaque pas, et les impressionnantes épaves échouées…

Anticosti, c’est aussi une histoire racontée au travers des légendes et au fil des épitaphes… C’est également, et de façon omniprésente, l’empreinte d’un chocolatier français, Menier, qui façonna cette île bien plus qu’il ne croyait le faire…

Pour plus d'information sur le tourisme au Lac St-Jean, consultez le site Internet de la Municipalité de L’Île-d’Anticosti.

Les phares :

En plus de celui de la Pointe-de-l’Ouest, six autres phares parsèment le pourtour de l’île. Les trois de la côte nord, Cap-de-Rabast (Pointe-Nord), Pointe-Carleton et Cap-de-la-Table, sont les plus facilement accessibles. Du côté sud, le phare de Pointe-Sud-Ouest, abandonné suite à un incendie, est particulièrement intéressant en raison de la beauté du site et du mystère qui entoure l’endroit. Cependant, la route pour s’y rendre peut en rebuter certains. Celui de la Pointe-Sud est plus difficile d’accès et situé dans un secteur très isolé de l’île. Enfin, à l’extrême est de l’île, le phare de Pointe-Heath n’est pas accessible par voie terrestre.

Les épaves :
Connus autrefois comme le cimetière du Golfe, les rivages de l’île d’Anticosti recèlent une multitude d’épaves. Les plus faciles d’accès et les plus connues sont celles du Calou à la Pointe-de-l’Ouest et celle du Wilcox près de Pointe-Carleton.

La faune :

Pendant votre balade dans les rues de Port-Menier, vous aurez sûrement l’occasion d’apercevoir, d’approcher, peut-être même de nourrir et caresser des cerfs de Virginie. Pendant votre séjour, peu importe l’endroit où vous séjournerez à l’île, vous serez en contact constant avec sa faune; cerfs, lièvres, renards et orignaux croiseront régulièrement votre chemin. La prudence est d’ailleurs de mise sur les routes !

Les passionnés d’ornithologie seront comblés par la variété des espèces présentes et facilement observables dont le majestueux pygargue (aigle) à tête blanche. En croisant les nombreuses rivières à saumon de l’île, peut-être aurez-vous la chance d’observer quelques saumons dans une fosse ou un pêcheur en pleine action. Selon les saisons, certains mammifères marins comme le phoque gris et le phoque commun peuvent être observés se prélassant sur les plates-formes rocheuses de la côte sud de l’île. L’observation des grands cétacés est également possible en particulier du haut des falaises de la côte nord de l’île.


Les fossiles :
L’île d’Anticosti est reconnue mondialement comme l’un des sites les plus riches en fossiles du Paléozoïque (plus de 600 espèces différentes répertoriées). Si vous portez attention, en vous baladant le long des rivières, au bord des routes et dans les falaises, vous pourrez en observer des dizaines sans difficulté.

Les activités :
Les activités récréatives possibles à l’île d’Anticosti ne manquent pas. Que ce soit randonnée pédestre ou vélo, camping, kayak de mer, plongée sous-marine, équitation, baignade, et bien sûr, en saison, motoneige, chasse et pêche. Les divers intervenants touristiques de l’île sauront agrémenter votre séjour.

Le patrimoine historique :
L’île d’Anticosti possède une histoire et un patrimoine des plus riches et des plus intéressants. Découvrir cette richesse vous permettra de mieux apprécier votre séjour à Anticosti.

L’écomusée d’Anticosti situé au cœur de Port-Menier, présente des collections de photos et des meubles de l’époque Menier ainsi que divers objets témoins de l’histoire de l’île qui vous initieront aux diverses époques importantes qui l’ont façonnée. Pour compléter cette visite du musée, quoi de mieux que de découvrir directement les principaux sites historiques de l’île.

Au sein même du village de Port-Menier, prenez le temps de vous balader dans la rue du Cap-Blanc et d’admirer l’architecture particulière de ces maisons construites au début du siècle, de visiter la boutique des artisans locaux, d’emprunter le sentier du canal St-Georges  ou de vous arrêter à l’aire de repos au bureau d’accueil touristique. Tout au long de ces parcours des panneaux d’interprétation vous feront découvrir d’autres aspects de l’île. À quelques minutes de là, à la sortie ouest du village, ne manquez pas de vous rendre à la pointe du Château, pour découvrir les vestiges de la Villa Menier et le phare d’alignement de la Baie-Ellis.

Toujours vers l’ouest, à environ 20 minutes de véhicule, visitez le site de l’ancien village de Baie-Ste-Claire où deux maisons abandonnées, les deux cimetières et le four à chaux, classé monument historique, témoignent encore de ce que fut ce village modèle fondé par Henri Menier. En longeant la mer toujours vers l’ouest, vous atteindrez la Pointe de l’Ouest où se trouvent les vestiges d’un ancien phare, les maisons des gardiens ainsi que quelques épaves. En revenant vers Port-Menier, un détour vers l’Anse-aux-Fraises, site également d’un ancien village, s’impose.

Localisation

Climatogramme

  • Très favorable
  • Favorable
  • Défavorable

Avis des conseillers Authentik

Marylène FAUVELLE

mardi 6 juin 2017


Une île particulière

J'ai eu la chance d'y aller 2 fois, une fois en hiver et une fois en été. C'est vraiment une île particulière, on se sent seul au monde et entouré d'un paysage éblouissant et épatant. Avec tous ces bateaux naufragés autour de l'île, ça nous transporte aussi un peu dans le temps. Bien que le prix des denrées à l'épicerie du village est beaucoup plus cher qu'ailleurs dans la province, le voyage en vaut le détour!