RÉSERVE DE MASHTEUIATSH

Avis des voyageurs
4.5 / 5 selon 2 avis

Quand partir ?

  • Très favorable
  • Favorable
  • Défavorable

Détails

Mashteuiatsh est la seule communauté autochtone au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Elle est située sur la rive ouest du Pekuakami, nom ilnu qui désigne l'immense étendue d'eau que constitue le lac Saint-Jean. Traditionnellement, c'est en se référant au lieu d'attachement qu'ils occupaient avec leurs familles que les Ilnuatsh s'identifiaient. Ainsi, c'est l'appellation Pekuakamiulnuatsh (Ilnuatsh du Pekuakami) qui nous désigne encore aujourd'hui.

Avant de devenir l'emplacement de la réserve actuelle en 1856, Mashteuiatsh – qui signifie « Là où il y a une pointe » – était déjà pour les Ilnuatsh un lieu de passage et de rassemblement fréquenté. Désignée au départ par le nom de Ouiatchouan , la communauté porte le nom de Mashteuiatsh depuis 1985. Le nom populaire de Pointe-Bleue a longtemps aussi désigné la zone habitée de la réserve.

La majorité des membres de la première nation des Pekuakamiulnuatsh sont établis dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, principalement dans la communauté de Mashteuiatsh.

Une véritable immersion au coeur des Premières Nations du Canada.

Pour plus d'information sur la Réserve de Mashteuiatsh, consultez le site Internet de l'Office du Tourisme de la Réserve de Mashteuiatsh.

 

QUELQUES RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

Nom de la communauté : Mashteuiatsh (territoire de réserve au sens de la Loi sur les Indiens)

Nation : La première nation de Mashteuiatsh fait partie de la nation innu (aussi appelée montagnaise)

Gentilé : Pekuakamiulnu (singulier), Pekuakamiulnuatsh (pluriel)

Population : La bande des Montagnais du Lac-Saint-Jean comprend 4 791 membres dont 1 749 résidents dans la communauté de Mashteuiatsh (source : Registre des Indiens, ministère des Affaires indiennes et du Nord Canada, juin 2006)

Langues : Nehlueun (notre langue) et français

Situation géographique : Mashteuiatsh est située sur la rive ouest du Pekuakami, à 6 km de Roberval; l'accès à la communauté se fait par la route 169

 

La tente montagnaise

La tente montagnaise (tente prospecteur) a une très longue histoire, une histoire presque aussi importante que celle du tipi en Amérique du Nord. Cette grande tente blanche a participé à toutes les expéditions d'exploration, à toutes les ruées vers l'or et bien sûr servi de maison au peuple montagnais depuis des siècles et des siècles. C'est une grande tente faite d'un solide canevas de coton qui résiste bien aux assauts du vent et au mauvais temps. En hiver, on y installe souvent des petits poêles à bois qui ont vite fait de réchauffer les occupants.

Le tipi

Pour les amérindiens, le wigwam ou tipi était l'habitat pratique par excellence, frais en été, chaud en hiver. Deux femmes le montaient en une heure. Sur de longues perches placées en cône, elles attachaient des peaux de bisons. Une famille entière, logeait dans cette tente peintes de motifs traditionnels.

Contes et légendes autour du feu de bois

La spiritualité occupait une grande place dans la vie des tribus amérindiennes. Les Amérindiens croyaient que toute chose était habitée par de puissants esprits. Dans leurs activités quotidiennes comme dans les rites, leur comportement et leurs croyances témoignaient d'un immense respect envers la nature et le monde qui les entourait. Les Amérindiens vivaient selon trois pratiques importantes dans leur vie de tous les jours : les mythes, les croyances et pratiques religieuses puis, finalement les légendes.

Capteurs de rêves et artisanat

Le capteur de rêves filtrera tous les mauvais rêves et laissera passer seulement les bonnes pensées. Vous verrez un trou au centre du capteur de rêves où les bons rêves peuvent passer. Aux premiers rayons du soleil, les mauvais rêves prisonniers de la toile seront détruits.

Festivals

Festival de contes et légendes Atalukan


Date : 9 au 14 août 2016

 

Endroit : Mashteuiatsh

 

Description : Ce festival à caractère autochtone est un espace de partage et d’échange entre les Nations. Pour la 2e édition de ce festival, les prestations d’Atalukan seront présentées dans différents lieux afin d’offrir un aperçu de la richesse de la parole et de l’imaginaire autochtone au public des alentours.

 

 

 

Le grand rassemblement des Premières Nations


Date : 10 au 12 juillet 2015 (dates 2016 à venir)

 

Endroit : Mashteuiatsh

 

Description : La communauté montagnaise de Mashteuiatsh souligné chaque année avec fierté et dignité le Grand rassemblement des Premières Nations avec des danses folkloriques traditionnelles, des compétitions sportives et un symposium artisanal au site de transmission culturelle Ilnu.

 

Localisation

Climatogramme

  • Très favorable
  • Favorable
  • Défavorable

Avis des Voyageurs

4.5 / 5 selon 2 avis

Nuitée ressourcante

lundi 26 septembre 2016 - Brice Canot

Un charmant moment, Claude est une belle personne qui aime partager son savoir ! Un délicieux repas composé de poisson et légumes de jardin, accompagné d'un pain traditionnel. ça change de la poutine de la veille ! ça fait du bien :)
confection d'attrape rêve que nous avons accroché dans le tipi, tipi où il faisait 3° ! mais la couverture de Claude faite de plumes d'oie nous a largement fait oublier ce froid ! superbe expérience

lundi 29 août 2016 - Lugagne