Le guide complet du parc national de la Gaspésie

Le guide complet du parc de la Gaspésie

Bienvenue au parc de la Gaspésie, situé en plein cœur de la péninsule gaspésienne.

Comptant plus de 25 sommets de plus de 1000 mètres, c’est ici que l’on trouve plusieurs des plus hautes montagnes de la Belle Province

Vous trouverez dans ce guide une tonne d’informations à propos de cet incontournable lors d’un autotour au Québec

 

Carte du parc de la Gaspésie

 

Quoi faire ? 

Quoi faire au parc national de la Gaspésie ? 
Lac-aux-Américains | Crédit photo : Karine Beaudin

Le parc national de la Gaspésie est un incroyable terrain de jeux pour tous les amoureux de plein air.

L’altitude des nombreuses montagnes présentes dans le parc crée différents climats qui attirent une diversité d’espèces vivantes unique au monde

À pied, en canot ou sur l’eau, difficile de ne pas s’émerveiller devant cette nature si généreuse !


Randonnée pédestre 

Randonnée pédestre au parc national de la Gaspésie
Sentier du Mont-Albert | Crédit photo : Karine Beaudin

La randonnée pédestre est sans aucun doute l’activité de prédilection dans le parc.

Que vous soyez un randonneur expérimenté ou débutant, il y a des sentiers pour tous les niveaux, dont certains qui méritent particulièrement le détour : 


 LE TOUR DU MONT-ALBERT

  • Longueur : 17,4 km (boucle)
  • Durée : 6h à 8h
  • Dénivelé : 870 mètres
  • Niveau de difficulté : Difficile
  • Lieu de départ : Centre de découverte et de services, secteur du Mont-Albert
  • Dates : Mi-juin à la fin septembre
     

Ce sentier vous laissera sans mots avec sa montée soutenue et entrecoupée de magnifiques points de vue. C’est un must si votre forme physique vous le permet !

Si vous avez un peu moins de temps, vous pouvez aussi faire le versant nord seulement en revenant sur vos pas une fois au sommet. 

  • Longueur : 11,4 km (aller-retour)
  • Durée : 5h
  • Dénivelé : 850 mètres
  • Niveau de difficulté : Difficile
  • Lieu de départ : Centre de découverte et de services, secteur du Mont-Albert
  • Dates : Mi-juin à la fin septembre
     


 LE MONT-ERNEST-LAFORCE

  • Longueur : 4,5 km (boucle)
  • Durée : 2h
  • Dénivelé : 155 mètres
  • Niveau de difficulté : Intermédiaire
  • Lieu de départ : Stationnement du Mont-Ernest-Laforce Route 16, secteur des Monts-McGerrigle
  • Dates : Début mai à la fin novembre
     

Si vous ne disposez pas d’une journée complète ou si vous êtes un randonneur un peu moins expérimenté, c’est le sentier à prioriser. 

Le point d’observation au sommet offre une très belle vue d’ensemble sur les montagnes du parc. 

Soyez attentifs lors de votre passage, car les orignaux sont très présents dans ce secteur du parc !


 LE MONT-JACQUES-CARTIER

  • Longueur : 8,3 km (aller-retour)
  • Durée : 4h à 5h
  • Dénivelé : 465 mètres
  • Niveau de difficulté : Difficile
  • Lieu de départ : Camping du Mont-Jacques-Cartier Route 16, secteur des Monts-McGerrigle
  • Dates : Fin juin à la fin septembre, entre 10h et 16h
     

Deuxième plus haut sommet au Québec le mont Jacques-Cartier est l’habitat d’un troupeau de caribous

Comme la présence des randonneurs dérange les animaux, il est interdit de circuler sur le sentier avant 10h00 et après 16h00.  

Une fois en haut, à plus de 1000 mètres d’altitude, vous serez dépaysés par le paysage de toundra alpine.  D'ailleurs, il n’est pas rare que le sommet soit encore enneigé, même en été !


 LE LAC-AUX-AMÉRICAINS

  • Longueur : 2,6 km (aller-retour)
  • Durée : 1h30
  • Dénivelé : 80 mètres
  • Niveau de difficulté : Facile
  • Lieu de départ : Stationnement du Lac-aux-Américains Route 160, secteur des Monts-McGerrigle
  • Dates : Début mai à la fin novembre
     

Ce court sentier est idéal pour les familles ou les moins sportifs ! En moins de 30 minutes, il vous mènera devant un décor de carte postale

Impressionnant à toute heure du jour, mais particulièrement en fin d’après-midi, le lac aux Américains est considéré par plusieurs comme étant le plus beau de la Gaspésie !

 

Observation de la faune 

Observation de la faune au parc national de la Gaspésie
Crédit photo : Karine Beaudin

Comme le climat varie énormément dans le parc, une faune diversifiée y cohabite : cerf de Virginie, omble chevalier, aigle royal, orignal, caribou, etc. 

Ces deux derniers sont bien entendu les grandes vedettes du territoire. 


CARIBOU

Caribou au parc national de la Gaspésie
Crédit photo : Claude Isabel © Sépaq

Contrairement au mythe européen, il n’est pas commun d’apercevoir des caribous au Québec.

Le mont Jacques-Cartier est l’endroit le plus propice pour faire l’observation de ces impressionnants cervidés. 

Estimé à plus ou moins 230 bêtes, le troupeau de caribous de la Gaspésie est considéré comme étant en voie de disparition. Pour cette raison, le territoire du parc de la Gaspésie est un milieu extrêmement protégé.

En effet, tel que mentionné plus haut, il est interdit de circuler sur le sentier en dehors des heures de permission. Un garde-parc veille à ce que le règlement soit respecté et peut aussi répondre aux questions des randonneurs

 

ORIGNAL

Orignal au parc national de la Gaspésie

Le parc de la Gaspésie est la maison d’une des plus fortes densités d’orignaux de la province. Aussi appelés « élans d’Amérique », ils sont les plus grands cervidés au monde

L’observation de ceux-ci est extrêmement impressionnante. Soyez attentifs lorsque vous circulez dans le parc, car il n’est pas rare d’en apercevoir un ou plusieurs sur le bord de la route ou encore dans un sentier.

Pour se nourrir, les orignaux semblent particulièrement affectionner le sentier du mont Ernest-Laforce pour le grand nombre de bouleaux, sapins et jeunes arbustes qu’on y trouve. 

 

Où dormir ? 

Ou dormir au parc national de la Gaspésie
Crédit photo : Steve Deschênes © Sépaq

Si vous souhaitez jouer dehors le plus possible, la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) propose plusieurs catégories d’hébergements situés directement dans le parc


Camping

4.1 / 5 - 17 avis

Camping au parc national de la Gaspésie
Crédit photo : Mathieu Dupuis © Sépaq

Pour les plus puristes, le camping est l’hébergement de choix pour être en parfaite harmonie avec la nature.

Les sites avec ou sans service(s) sont répartis sur 4 terrains différents (du Mont-Albert, de la Rivière, Cascapédia et du Mont-Jacques-Cartier). Ils peuvent accueillir les campeurs en tente et/ou en camping-car.

En plus de ces terrains, vous trouverez un espace proposant des sites complètement dégagés et spécialement conçus pour accueillir des camping-cars

 

Glamping

3.9 / 5 - 10 avis

Glamping au parc national de la Gaspésie
Crédit photo : Patrick Nadeau © Sépaq

Situées au camping du Mont-Albert, les 14 tentes Huttopia proposent une expérience de camping très confortable

C’est une excellente option si vous n’êtes pas équipés pour camper ou si vous voyagez en famille. Les prêts-à-camper peuvent accueillir jusqu’à 6 personnes (maximum 4 adultes). 

Toutes les tentes sont équipées d’un chauffage d’appoint, ce qui peut être très utile lorsque les nuits sont plus fraîches. 

Des blocs sanitaires (toilettes, éviers et douches) sont disponibles à proximité. 

 

Gîte du Mont-Albert

4.3 / 5 - 12 avis

Gite du Mont-Albert au parc national de la Gaspésie
Crédit photo : Mathieu Charland © Sépaq

Magnifique auberge réputée pour son accueil chaleureux et sa cuisine gastronomique, elle propose aux voyageurs et amateurs de plein air un séjour de luxe au cœur des montagnes.

Classé 4 étoiles, cet hébergement pittoresque jouit d’une réputation impeccable

Disposant de 60 chambres avec salle de bain privée et d’une piscine extérieure, c’est l’endroit idéal si vous voyagez en couple et que vous désirez vous gâter un peu !

 

Chalet

4.1 / 5 - 8 avis

Chalet au parc national de la Gaspésie
Crédit photo : © Sépaq

Pouvant accueillir jusqu’à 8 personnes, les chalets sont situés autour du Gîte du Mont-Albert et de la rivière Saint-Anne.

Ils proposent une cuisine équipée, un poêle à bois (ou foyer) une toilette, une douche et de l’eau chaude. 

À l’extérieur, vous trouverez aussi une table à pique-nique et un trou à feu.

Sans oublier qu’en été, les locataires peuvent profiter de la piscine du Gîte du Mont-Albert !

 

Quand y aller ? 

  • Très favorable
  • Favorable
  • Défavorable

La meilleure période pour visiter le parc national de la Gaspésie s’étend de juin à la fin du mois de septembre.

Notez cependant qu’en juin, les moustiques sont plus accaparants. Prévoyez alors un bon chasse-moustique, de marque « Watkins » de préférence. 

Le mois d’octobre peut être très beau, mais très froid. De plus, comme la Gaspésie est une région qui vit majoritairement du tourisme, plusieurs attraits autour du parc risquent d’être fermés.

 

Tarifs 2018

Tarifs 2018 au parc national de la Gaspésie
Crédit photo : Jean-Guy Lavoie © Tourisme Québec

Le parc national de la Gaspésie est géré par la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) et l’accès est payant.

  • Adulte : 8,50$ par jour
  • Enfant de 17 ans et moins : Gratuit
     

Sachez que chaque dollar amassé par les frais d’entrée est réinvesti dans les territoires protégés par la Sépaq.

Pour connaître les coûts liés aux hébergements ou à la location d’équipements, cliquez ici

 

Situation géographique 

Carte générale du parc national de la Gaspésie

Le parc est accessible via la route 299, qui traverse le parc du nord au sud, à partir de Saint-Anne-des-Monts.

Distance en voiture jusqu’au Centre de découverte et de services :

De Montréal : +/- 750 km

De Québec : +/- 530 km

De Tadoussac : +/- 360 km

De Saint-Anne-des-Monts : +/- 40 km

Road trip en Gaspésie

Découvrez la Gaspésie au volant de votre voiture de location.
 


 

Voilà ! 

Le parc national de la Gaspésie est définitivement un must à inclure à votre prochain itinéraire au Québec.

Si vous avez des questions et/ou suggestions, n’hésitez pas à vous exprimer dans la zone commentaire ci-dessous

Partagez cet article

Cet article a été partagé 370 fois

Karine Beaudin

Amoureuse de nos grands espaces et conseillère en voyages pour l’équipe Authentik, c’est avec fierté que je fais découvrir les plus beaux trésors de mon pays au reste de la planète. Bienvenue chez nous !

4 commentaires

Nelly 10 décembre 2017, 03h33
Je suis allée dans ce beau parc en 2003, j'en garde un très bon souvenir, et je compte y retourner l'année prochaine fin septembre car je vais faire découvrir la Gaspésie à mes cousines
Répondre
Karine BEAUDIN 12 décembre 2017, 09h21
Bonjour Nelly,
Merci pour votre commentaire ! Je suis ravie de savoir que vous avez aimé ce parc. C'est un de mes grands coups de cœur !
J'espère que vos cousines tomberont aussi en amour !
Bonne journée !
Répondre
Michelle 20 novembre 2017, 09h13
Merci Karine. Ça me fait revivre mon voyage en Gaspésie de 2016!!
Répondre
Karine BEAUDIN 20 novembre 2017, 16h06
Allô Michelle !
Merci pour ton commentaire, ça fait plaisir de te lire !
Bonne journée !
Répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

TOP 5 des road trips au Canada