10 choses à ne pas faire au Québec pour un « Maudit Français »

L’expression “Maudit Français” est une expression québécoise qui peut avoir un sens négatif ou positif.

Mais, dans la très grande majorité des cas, il s’agit d’une taquinerie entre cousins.

Toutefois, si vous ne voulez pas vous le faire dire comme une injure, je vous conseille de ne pas adopter ces 10 comportements.

 

1. Comparer tout à la France

Quand vous serez en voyage au Québec, ne comparez pas tout à la France. Évitez les phrases comme “chez nous, en France, ça ne fonctionne pas comme ça.”

Cette attitude peut paraître arrogante et prétentieuse aux yeux de certains Québécois.

 

2. Rire de l’accent québécois

Ne corrigez pas un Québécois sur son vocabulaire ou son accent.

Évitez les phrases comme: “On ne dit pas ça en bon français mais plutôt ça” et ne dîtes pas à un Québécois que son accent est mignon ou amusant. Cela peut être mal reçu.

Après tout, au Québec, c’est VOUS qui avez un accent.


 

3. Attention à la critique
 

Ici, la critique peut être perçue comme une confrontation. Tout est dans la formulation. Si vous voulez vraiment exprimer quelque chose qui ne va pas, enrobez votre commentaire avec un élément positif.

Ici, contrairement à la France, tout le monde n’est pas prêt à recevoir la critique.

 

4. S’insurger contre le tutoiement
 

Les Québécois se tutoient régulièrement, même s’ils ne se connaissent pas. Ne soyez pas choqué si le serveur vous tutoie au restaurant ou encore, le chauffeur de taxi. Ce serait perçu comme hautain.

Nous n’accordons pas d’importance à la hiérarchie sociale et ici, tout le monde est sur le même piédestal.


 

5. Monter le ton en public

Les Québécois privilégient la recherche d’un consensus plutôt que l’affrontement. Nous préférons négocier pour trouver un compromis.

Évitez de monter le ton et de vous emporter. Cette attitude frontale est à proscrire, tant au Québec que partout en Amérique du Nord. Ça ne marche tout simplement pas et vous n’obtiendrez pas votre dû plus rapidement.

C’est mal vu et ça pourrait être jugé comme un comportement irrespectueux.

 

6. Ne pas respecter les files d’attente

Au Québec, on respecte le principe du “premier arrivé, premier servi”. Au magasin, au cinéma ou pour monter dans l’autobus, on fait la ligne d’attente en rang, du premier arrivé au dernier (à l’anglaise).

Celui qui ne respecte pas ce principe risque fort de se faire rappeler à l’ordre.

 

7. Oublier le pourboire

Au Québec, le pourboire n’est pas inclus dans les restaurants et les bars. Il est coutume de donner 15% de la facture en pourboire.

Oublier ou refuser de donner un pourboire mettra sans doute votre serveur en colère.

Si vous le faite, partez vite et ne regardez pas derrière vous.


 

8. Faire la bise à tout le monde
 

Dans la culture française, la bise est de mise un peu partout. Personnellement, j’adore.

Dans la culture québécoise, la bise est davantage réservée aux parents et amis. Aussi, les hommes ne se font jamais la bise entre eux (mais les femmes oui).

On se sert davantage la main pour faire nos salutations (à l’américaine) lorsque nous rencontrons quelqu’un pour la première fois. Une poignée de main molle est perçue comme un manque de confiance en soi.

 

9. Dire à un Québécois qu’il est Canadien

La plupart des Québécois sont d’abord… Québécois.

Beaucoup d’entre eux ne s’identifient pas aux valeurs canadiennes et préfèrent se dire Québécois.

Le sujet est un peu tabou mais vous pouvez vous risquer d’échanger sur ce sujet lors de vos rencontres. Le débat peut devenir rapidement très animé.

 

10. Être en retard
 

Au Québec, vous entendrez souvent les expressions “le temps c’est de l’argent” ou “c’est une perte de temps”. Nous considérons le temps comme une ressource précieuse.

Par conséquent, la ponctualité est très importante au Québec et partout en Amérique du nord. Les retards laissent une mauvaise impression.

Road trip au Québec

Partez à la rencontre du peuple québécois en toute liberté, au volant de votre voiture de location.
 


 

Cette infographie a été réalisée par Venngage - graphic design software

 

En humour : 2 choses à ne pas dire
 

Avant de vous rendre au Québec, il est préférable de connaître ces différences de vocabulaire :

  • Parler de ses gosses : En France, quand on parle de ses gosses, on parle de ses enfants. Au Québec, ça n’a pas du tout la même signification. Ici, quand on parle de ses gosses, on parle de ses testicules.

    Alors messieurs, au risque de paraître vraiment bizarre, ne dîtes jamais que vos gosses sont allées jouer dehors.

     
  • Faire la queue : En France, faire la queue, c’est attendre en ligne. Au Québec, quand on parle de la queue, on parle de l’organe reproducteur masculin

    Alors si vous racontez à un Québécois la fois où vous vous êtes tapé une queue à la caisse du supermarché, vous risquez de le mettre mal à l’aise.

 

La chanson des Maudits Français
 

Voici une chanson tout à propos de la chanteuse québécoise Lynda Lemay.

Je trouve que c’est comme un hymne à l’amour du Québec à la France.


 

Si vous voulez aller un peu plus loin, je vous conseille de lire l’article Communication et Valeurs Québécoises réalisé par le Bureau de la Vie Étudiante de l’Université Laval.

Auriez-vous déjà remarqué d’autres différences culturelles entre le Québec et la France?

N’hésitez pas à les partager dans la zone commentaire ci-dessous.

 

Je vous aime “Maudits Français”.

Simon Lemay

Simon est un Québécois passionné par son coin de pays et désireux de vous le faire découvrir. À ce point qu'il a fondé Authentik Canada et Authentik USA, des spécialistes du voyage sur mesure en Amérique du Nord pour les familles et les couples.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'utilisation*

57 commentaires

Béchir MATHLOUTHI 6 juin 2020, 21h50
Cher Simon,
Je serai heureux de vous rencontrer quand je passerai par votre belle province.
Best regards : CJ
Répondre
Karolane Lessard 8 juin 2020, 08h48
Bonjour CJ,
Nous sommes toujours heureux de vous accueillir dans nos bureaux lors de vos passages à Montréal !
Bonne journée et à bientôt !
Répondre
Franck 3 juin 2020, 13h34
Il y aura plus que 10 choses a ne pas faire en France pour un tabernak de Québecois. En attendant, il y aura toujours plus de tabernak de Québecois que d estis d Français au Québec.
Répondre
Karolane Lessard 3 juin 2020, 14h07
Tu nous as bien fait rire Franck ! ;)
Bonne journée !
Répondre
Gilles Paimboeuf 22 février 2020, 12h43
Je ne n'ai pas compris l'étape 8 et j'ai un peu peur car je déménage au Québec dans 5 mois et je dois me préparer avant cela!
"En France, quand on parle de ses gosses, on parle de ses enfants. Au Québec, ça n’a pas du tout la même signification. Ici, quand on parle de ses gosses, on parle de ses testicules."
Donc si je dis à un québecois que j'ai des beau gosses, il comprendra que j'ai des belles testicules
Répondre
Sarah Mazière 24 février 2020, 09h41
Bonjour Gilles,
L'étape 8 explique qu'au Québec, nous n'avons pas l'habitude de faire la bise aussi facilement qu'en France. Lorsque vous rencontrez des gens pour la première fois, une poignée de main et de mise. En fait, on ne fait la bise qu'aux membres de notre famille ou aux amis proches.
En ce qui concerne les "gosses", ne vous inquiétez pas trop, les Québécois savent très bien que vous ne l'employez pas de la même manière que nous ;)
Voilà !
À bientôt chez nous alors ;)
Répondre