Quoi faire si vous rencontrez un ours?

GrizzlyRencontrer un ours ou un grizzli lors d’une balade en forêt est souvent une des craintes les plus courantes des randonneurs qui voyagent au Canada.

Qui d’ailleurs peut bien se vanter de savoir exactement comment réagir en cas de rencontre avec un de ces immenses mammifères ?

Il est certes bon de se rappeler quelques conseils utiles avant votre périple et voici donc pour vous les points les plus importants à retenir :
 

Pour éviter les mauvaises rencontres

Pancarte ours- Respectez les avis de présence d’ours qui sont affichés par les garde-parcs et ne vous aventurez pas dans les secteurs qui ont été fermés.

- Essayez de faire vos randonnées en groupe de 4 personnes minimum et ne quittez pas les enfants des yeux, pour qu’ils restent près de vous.

- Soyez le plus bruyant possible en chantant, parlant fort, en criant et en tapant des mains. Le bruit les alertera de votre présence et il quitteront probablement le secteur.

- Soyez particulièrement vigilant si vous marchez contre le vent car l’ours ne peut vous sentir ou si vous marchez près d’un cours d’eau car il pourra difficilement vous entendre.

- Évitez de vous promener en soirée et suivez les sentiers officiels.

- Si vous voyez des pistes fraîches d’un ours, que ce soit des traces, des crottes, des trous creusés dans le sol ou des pierres qui ont été retournées, ou encore si vous trouvez une carcasse d’animal mort, quittez immédiatement les lieux.

- Si vous rencontrez un bébé ours, sa mère n’est probablement pas très loin et cherchera à le protéger. Ne restez pas sur place.

- Évitez d’apporter votre chien en randonnée car il peut provoquer la colère de l’ours.

- Disposez de vos déchets dans des endroits appropriés, soit dans des poubelles à l’épreuve des ours.

- Si vous dormez en camping, gardez votre site propre et évitez d'y laisser de la nourriture, des déchets, de la vaisselle sale ou des eaux usées (de cuisson ou de vaisselle), des huiles ou graisses, une glacière, une nappe, ou des articles parfumés comme de la crème solaire, du chasse-moustique, du dentifrice, du savon, etc.

 

Que faire si vous rencontrez un ours ?

Ours noir - Soyez vigilant et surtout, gardez votre calme. Faites attention de ne rien laisser tomber pour ne pas le distraire.

- Restez groupés, prenez les enfants dans vos bras et ne courez pas, l’ours peut facilement vous rattraper.

- Si vous avez du poivre de Cayenne avec vous, prenez-le dans vos mains.

- Reculez doucement pour quitter les lieux, ne le regardez pas dans les yeux et parlez-lui calmement. Ne lui tournez jamais le dos.

- Il est important de vous assurer que l’ours à assez d’espace pour quitter.

- Surveillez les signes d’agressivité de l’ours par exemple : montrer les griffes ou les dents, grogner, crier, souffler fort, plier les oreilles vers l’arrière, vous fixer du regard, les balancement de tête, taper sur le sol ou claquer des mâchoires. Tous ces signes vous indiquent qu’il a besoin de plus d’espace.

 

Si l’ours est simplement curieux

Si ce dernier cherche à mettre à l’épreuve sa domination ou s’il cherche de quoi manger, il aura la tête et les oreilles dressées.

Il suffit alors de continuer à lui parler d’un ton ferme et de vous éloigner tranquillement en reculant doucement.

S’il vous suit, il faut vous arrêter et lui tenir tête en essayant de l’intimider. Vous pouvez crier et devenir agressif. Utilisez votre poivre de Cayenne en le pulvérisant sur son museau s’il le faut.

 

Si l’ours attaque pour se défendre

Bébé oursSi l’ours est en train de se nourrir, qu’il est avec ses petits ou que vous l’avez pris par surprise et qu’il se sent attaqué, il est possible qu’il veuille se défendre.

Si l’ours s’approche et vous touche, il vous faut “faire le mort” en vous couchant par terre, à plat ventre, les jambes écartées et les mains derrière votre nuque pour vous protéger la tête.

Gardez votre sac à dos si vous en avez un et restez calme. Si l’ours ne se sent plus en danger, il vous laissera tranquille. Ne bougez pas tant qu’il n’aura pas quitté les lieux.

 

Si l’ours attaque en prédateur

Si l’ours à un comportement agressif, qu’il vous suit, qu’il vous charge ou s’il vous attaque la nuit, défendez-vous !

Ce type d’attaque est extrêmement rare mais il faut vous réfugier dans un véhicule ou un bâtiment si possible. Vous pouvez essayer de grimper à un arbre mais n’oubliez pas que l’ours en est aussi capable.

Si vous ne pouvez pas fuir, utilisez votre poivre de Cayenne et essayez de l’intimider en le frappant avec des roches, une branche d’arbre, un baton, un couteau, en criant et en lui montrant que vous n’êtes pas une proie. Ne faites pas le mort !

Road Trip au Canada

Découvrez les grands espaces canadiens en toute liberté, au volant de votre voiture de location.

 

Voilà pour ces quelques conseils à adopter. Il ne faut surtout pas s'empêcher de se balader en forêt car les rencontres peuvent se faire plutôt rare.

Voici d'ailleurs une petite vidéo qui vous prouve que ça peut bien se passer :

Partagez cet article

Cet article a été partagé 11 fois

Mélanie Desgagné

Mélanie est une Québécoise passionnée du voyage et de son coin de pays. Originaire du Lac St-Jean, elle a voyagé partout au Canada, des Rocheuses à la Gaspésie. Elle fait partie de l'équipe d'Authentik depuis plus de 10 ans maintenant.

3 commentaires

Salomé M; 22 juin 2016, 12h09
Je travaille sur un roman où mon héroine se retrouve face à face avec un ours, et j'étais particulièrement intéressée des différents types de comportements en cas de rencontre fortuite; j'ai vu plusieurs reportages qui parlaient en particulier des grizzlys et en faisaient un portrait inquiétant en le sens qu'on les y dépeignait comme très imprévisibles et donc comparativement plus dangereux que les autres fauves - félins particulièrement) et votre article m'a bien aidé en me faisant découvrir d'autres facettes de cet animal méconnu en Europe (où je vis)
Répondre
Simon Lemay 29 juin 2016, 21h42
Merci Salomé !
Je suis curieux de lire votre livre. Quand sortira-t-il en librairie ?
Répondre
Marine 8 juillet 2014, 15h03
C'est quand même flippant de penser que l'on peut croiser un ours à tout instant en se promenant au Canada ! Mais merci pour ces conseils, j'étais vraiment curieuse sur les gestes à faire pour ne pas l'affoler :) C'était très intéressant à lire.
Répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

TOP 5 des road trips au Canada