L'accent québécois en 5 étapes faciles

Si vous planifiez un voyage au Québec, il se peut que vous ayez besoin d’un petit cours de français québécois pour ne pas être trop désorienté.

Mais comme on dit par chez nous, faudrait pas capoter avec ça. Toute va être tiguidou tu vas voir, ça va être écœurant. Mais asteure par exemple, commençons par une tite leçon de québécois.

Traduction : Mais comme on dit par chez nous, il ne faut s’en faire avec ça. Tout ira bien vous verrez, ce sera merveilleux. Mais maintenant, le temps est venu de prendre une petite leçon de français québécois.

À noter qu'au Québec, le tutoiement est régulièrement utilisé. Ne soyez donc pas surpris. Le "vous" ne s'emploie souvent qu'au sens pluriel...

Je trouve l’analyse de l’accent québécois faite par Denis L. sur son blog très pertinente. Dans son article, il tente de nous apprendre l’accent québécois en 5 étapes.


 

Mode d'emploi
 

L'accent québécois en 5 étapes faciles

Étape 1: la contraction
 

* Je suis en vacances = chu en vacances

* Réduction du pronom "il" en "y" : Y peut pas venir, Y'est malade, Y'a pas le temps.

* Réduction de "elle" en "a" : A perdu sa montre, a pas le temps, a mal au dos ("elle a" devient un A allongé.

 

Étape 2 : mutation du A en Ô
 

Je ne serai pas à la fête de Laura = J’s’rai pô à’ fête à Laurô.

 

Étape 3 : ajout du S entre TU et TI
 

Penses-tu que ta tirelire est tombée? = Penses-tsu que ta tsirelire est tombée?

 

Étape 4 : ajout du Z entre DI et DU
 

C’est dur à dire = C’est dzur à dzire.

 

Étape 5 : sonorité OI devenue OÉ ou OÈ
 

Toi tu vas savoir ce que je pense = Toé* tu vô savoère c’que j’pense

* la présence du “toé” et du “moé” (pourtant perçue comme LA caractéristique de notre accent) est de moins en moins présente. Toi et moi sont prononcés “toua et moua”, sauf lorsque le locuteur est choqué ou irrité.

 

Étape EXTRA : tonalité plus basse
 

Enfin, l’étape finale pour bien maîtriser l’accent québécois (comparativement à celui des Français du moins) est de diminuer sa tonalité d’au moins une octave.

À l’opposé, un Québécois qui tente d’imiter l’accent français aura davantage de succès en augmentant sa voix d’une octave également!

Road Trip au Québec

Partez à la rencontre des Québécois et découvrez leur accueil légendaire lors d'un voyage en voiture sur les routes de la Belle Province.
 


 

Lexique des expressions courantes
 

Lexique des expressions courantes

Aussi, pour mieux vous préparer à votre visite chez nous, j’ai cru bon vous faire un petit lexique des expressions québécoises les plus courantes.

Mais avant, notez qu’au Québec, on ajoute "tu" après les questions : T'en veux-tu ? Il en veut-tu ? Ils en veulent-tu ? Tu m’écoutes-tu ? Je l’ai-tu ?

Ensuite, il faut savoir qu’un vieux « T » ancestral persiste dans les expressions : "il fait frette " (froid), "mon litte" (lit), "viens icitte" (ici), "pomme pourritte" (pourrie.)

Enfin, les trois repas au Québec sont le déjeuner (matin), le dîner (midi) et le souper (soir).

 

Petit lexique
 

  • T'sais ? : Réduction de "tu sais ?". Plusieurs Québécois ponctuent généreusement leurs phrases de cette petite expression, prononcée comme suit : Tsé !
  • Faque : cela fait que; donc.
  • J'en ai en masse : J'en ai beaucoup, en grande quantité.
  • À c't'heure ou Asteure : Réduction de "À cette heure", qui a le sens de maintenant.
  • Envoye-donc ! : Lorsque l'on veut convaincre quelqu'un de faire quelque chose.
  • Pantoute ! (ou "pas-pantoute" : Signifie "pas du tout."
  • Tiguidou ! : C'est d'accord !
  • C'est écoeurant ! C'est l'enfer ! : Peut être extrêmement négatif OU extrêmement positif.
  • Je suis tanné, c'est plate : J'en ai marre, c'est ennuyant.
  • Je suis mal pris : En détresse, j'ai besoin d'aide


 

Fait intéressant
 

Les Québécois défendent fièrement la francophonie face à la prépondérance de la langue anglaise en Amérique du Nord.

Le Québec a une population de 6 000 000 de francophone. Ce véritable village gaulois doit donc défendre sa langue contre l’assimilation devant 250 000 000 d’américains et 25 000 000 de canadiens anglophone.


 

L’accent québécois en humour
 

En terminant, j’aimerais vous montrer un vidéo très aimé au Québec de la web émission Les Têtes à Claque !

Vous pourrez y entendre l’accent québécois dans toute sa fougue.

Avez-vous compris quelque chose ?


 

Encore un peu en terminant...
 

  • 5 à 7 : sortie dans les bars ou restaurants après le travail pour prendre un verre entre collègues ou amis (équivalent d'un pot, happy hour)
  • achaler ceux qu'on aime : qui aime bien châtie bien
  • aubaine : achat à rabais, solde
  • banc de neige : amas de neige
  • barrer la porte : fermer à clef
  • bas : chaussettes
  • batterie : pile
  • bec : petit baiser
  • bibitte : insecte
  • bienvenue (après un merci) : il n'y a pas de quoi
  • blé d'Inde : maïs en épi
  • blonde / chum : petite amie / petit ami
  • bonjour (à la fin d'une conversation) : bonne journée, au revoir
  • boisson : alcool fort
  • breuvage : boisson non alcoolisée
  • ça coûte un bras : ça coûte cher
  • ce n'est pas si pire que ça : ce n'est pas si terrible
  • cégep : lycée supérieur
  • chandail : ne désigne pas seulement un gilet en laine, mais tous les hauts de vêtements (t-shirt, pull, etc.)
  • char : voiture
  • chaudron : casserole
  • chicane : dispute
  • cogner des clous : piquer du nez
  • condo : appartement dans une copropriété
  • dépanneur : épicerie de quartier où l'on retrouve un peu de tout. Ouvert tous les jours, parfois même 24h/24
  • dispendieux : cher
  • fête : anniversaire
  • fin de semaine : week-end
  • gang : groupe d'amis
  • gaz : essence
  • gomme : chewing-gum
  • jaser : parler
  • joke : plaisanterie
  • liqueur : boisson gazeuse
  • longue distance : appel interurbain
  • magasiner : faire les magasins, faire du shopping
  • maringouin : moustique
  • pâté chinois : met québécois composé de boeuf haché, de maïs et de purée de pommes de terre
  • poudrerie : neige légère soufflée par le vent
  • poutine : met typiquement québécois composé de frites, de fromage en grains et d'une sauce
  • prendre une marche : aller se balader, faire une promenade
  • quétaine : démodé, kitsch, ringuard
  • ski-doo : motoneige
  • souffleuse : chasse-neige
  • toune : chanson
  • tourtière : pâté de viande en croûte
  • tuque et mitaines : bonnet et moufles.

Partagez cet article

Cet article a été partagé 119 fois

Simon Lemay

Simon est un Québécois passionné par son coin de pays et désireux de vous le faire découvrir. À ce point qu'il a fondé Authentik Canada et Authentik USA, des spécialistes du voyage sur mesure en Amérique du Nord pour les familles et les couples.

60 commentaires

Sonia Tremblay 28 septembre 2017, 13h51
Salut,
Petite distinction entre une tourtière du lac-st-jean qui est faite de patates en cubes, viandes en cubes (boeuf, porc , orignal, dinde au choix ou même mélangé) dans une pâte. Ce que les montréalais appelle de la tourtière deviens du pâté à la viande ou mieux " pâté à viande" . :D
Répondre
Karine BEAUDIN 3 octobre 2017, 16h14
Bonjour Sonia,
Chez nous (ma famille vient de La Tuque en Haute-Mauricie) ce que vous appelez tourtière, mes grands-parents appellent ça du cipâte (cipaille), même s'il n'y a pas 6 rangs.
Comme quoi, même entre québécois, on arrive pas à s'entendre :P
Bonne journée !
Répondre
Sonia 3 octobre 2017, 17h05
Eh oui tu as raison, tout dépend de la région
Répondre
Sonia Tremblay 28 septembre 2017, 13h52
Du Saguenay lac-st-jean plutôt...
Répondre
De souche 4 juillet 2017, 09h12
Un maringouin ce n'est pas un simple moustique (sinon on appellerait ça une bibitte), c'est un moustique qui pique et suce ton sang --> c'est un moustique québécois (enfin disons nord-américain) qui n'existe pas en Europe (en fait, c'est une vraie plaie ;-))...
Une autre petite remarque sur les expressions utilisées au Québec... je ne sais pas où "PAT" est allé à Montréal pour dire que les expressions mentionnées sont marginales et ne sont pas utilisées dans les centres urbains mais je vous confirme, en tant que montréalaise et québécoise de souche, que ces expressions font partie intégrante du vocabulaire des québécois(e)s. (As long as you stay on the french side of the city :)))))))
Répondre
manu 3 octobre 2017, 16h16
Les moustiques en France ça pique et ça suce le sang aussi. Aussi je pense qu'un maringouin est bien un simple moustique. Peut-être que chez vous les moustiques ou les bibites sont de simples moucherons ? Les moucherons en effet ne piquent pas.
Répondre
Karine BEAUDIN 4 juillet 2017, 09h49
Bonjour !
Les articles sur les accents et les expressions sont toujours un peu controversés ;)
Je suis contente de savoir que vous avez apprécié votre lecture ! Ça fait plaisir de vous lire !
Bonne journée !
Répondre
Andrew Klay 20 septembre 2016, 19h51
J'adore cet article ! Enfin un site qui explique l'accent québécois d'une manière authentique et respectueuse. J'apprécie l'attitude neutre et le traitement sérieux du sujet.
J'ai appris la langue française au Québec, donc moi, je considère le français canadien extrêmement valide. Il y en a trop que se moquent du québécois.
Juste une petite chose à ajouter à votre liste d’étapes pour apprendre l'accent : les voyelles.
Les sons voyels suivants changent parfois au Québec :
1. i (vite, rapide, instructrice, etc. = le même son que le mot “it“ en anglais)
2. ê, è, aire (même, tête, père, faire = plus exaggéré, comme le son du mot “eye“ en anglais)
3. -ent, -ant (souvent, enfant, etc. = moins rond, plus ouvert)
Merci encore une fois pour ce site. Je l'adore !
Répondre
Simon Lemay 23 septembre 2016, 21h27
Oh merci pour cet ajout Andrew ! C'est juste.
Répondre
Karen Turi 7 juillet 2016, 08h46
"Char" ou "Machine"
Répondre
Simon Lemay 7 juillet 2016, 17h02
Oui Karen. On voit clairement dans cette expression qu'on parle encore le vieux français ici au Québec.
Répondre
Karen Turi 7 juillet 2016, 18h20
Salut Simon. Trés utiles ce genre d'info . En commencant ainsi,ca nous mettre sur la meme longeur d'onde en utilisant parfois ces mots meme si c'est superficiel ( 'faut pas non plus le forcer à chaque instant ....naturel est mieux) D'autre que j'ai rémarqué...'caddie'(FRA)/'chariot' d' Iga(QC) ....Bonjour.
Répondre
Lucie 16 février 2016, 00h53
Je suis souvent allée en France, et je n'ai eu aucune difficulté à me faire comprendre. Nous parlons la même langue, avec des différences régionales. Oui, nous avons un accent, et il est différent selon les régions du Québec. Le Gaspésien n'a pas le même accent que le Saguenéen, tout comme le Marseillais et le Toulousain n'ont pas le même accent que le Parisien.
J'aime regarder des émissions télévisées sur TV5, ou des films français, et je suis quelquefois obligée de mettre des sous-titres pour bien comprendre. Ce n'est pas que ces gens parlent mal, c'est qu'ils ont un accent différent. J'ajoute que j'aime entendre parler les Français. Le Français moyen s'exprime mieux que le Québécois moyen, ce que je déplore. Pourtant, je suis très fière d'être Québécoise !
Répondre
Loktone53 23 mai 2016, 00h09
salut j'ai lut ton comentère merci pour les compliments je suis dacors avec les différentes accent de régions et tu dit que tu trouve l'accent français mien dit que le votre. Mais moi je trouve que sait le votre, j'adore leur s expressions québécoise je trouve sa super et je suis en trien de l'apprendre. En fait quand on est née dans l'accent français ou québécois généralement on va préférer l'autre car on n'est pas abitue de le parler alors on aimerais bien l'avoir mais je trouve sa cool
Répondre
Pat 7 janvier 2016, 18h32
Ceci est une belle intro de notre langage, cependant tout ce qui mentionné dans cet article est plutot marginal. J'ai habité plusieurs régions du Qc, à quelques années chacune, et il faut s'loigner passablement des centres urbains pour retrouver ce parlé. Ok, exception faite de Chicoutimi, si on peut considérer ca un centre urbain. Et comme plusieurs l'ont mentionné, si Montréal est votre destination, vous rencontrerai très peu de québécois avec un accent si prononcé. Ceci dit, rien de mal à connaitre toutes ces petites exprssions tres rustiques ;)
Répondre
clement 4 novembre 2015, 00h29
j aimerai savoir comment on dit bonjour pour le matin sinon c etait bien le cours en 5 lecon dommage que dans la video on comprennent pô (hihi)tout les mots mais tres drole aussi j en ai regarde d autre et â son trop bien
Répondre
Simon Lemay 4 novembre 2015, 02h56
Au Québec Clément, on dit bon matin ou simplement bonjour. On dit aussi salut. Ici, on utilise pas seulement "salut" pour dire au revoir. on le dit aussi en introduction, comme un bonjour.
Répondre
Manu 3 octobre 2017, 16h22
En France aussi on peut dire salut en début de conversation entre amis. Du genre "Salut, ça va ?"
Répondre
Sylvie 8 mai 2015, 03h22
j'ai le souvenir d'une discussion lors d'un séjour au Canada avec un monsieur qui nous parlait de "vin". Soucis, je ne comprenait pas du tout ce que le "vin" avait à voir avec le sujet. Restant poli, nous l'avons écouter un long moment, nous regardant les uns, les autres en espérant que l'un de nous saisisse le sens de la conversation... Jusqu'au moment où nous avons enfin compris qu'il nous parlait du VENT!!! Fou rire mémorable !!!
Répondre
Simon LEMAY 20 mai 2015, 04h26
Ah ça c'est drôle... J'imagine que ce type de situation arrive souvent avec des Français en voyage au Québec. Merci Sylvie pour l'anecdote.
Répondre
Dominic Levasseur 19 février 2015, 04h27
Une de nos habitudes particulierement troublante est d'utiliser des mots en FRANCAIS comme pharmacie a la place de drugstore ,stationement plutot que parking ...
Répondre
Simon LEMAY 20 février 2015, 01h37
Je ne trouve pas que c'est une habitude "troublante" Dominic. Je trouve plutôt que c'est une excellente habitude. Soyons fier d'être francophone.
Répondre
Stephen 19 décembre 2015, 14h51
Salut, je suis canadien et je vis actuellement en France. Ma plus grande déception en arrivant en France est la médiocre habitude d'utiliser des termes anglais à n'importe qu'elle sauce. Les peoples à la télé, etc. et pourquoi utiliser ZE voice ? La façon la plus proche de dire ce terme en anglais est DE voice.
Et vous dîtes comment: this is the third thief ?
avec : zis is ze zird zief ?
Je remarque aussi qu'il est important en France d'avoir du style même si il faut utiliser une langue étrangère. Au Canada français, on a peut-être 'inventer' des mots comme magasinage. Mais nous avons le mérite de soutenir notre langue originale.
Répondre
Loktone53 23 mai 2016, 00h17
Je suis français et Je suis entièrement d'accord avec toi je trouve que c'est nul qu'on n'a pris des mot anglais pour notre vocabulaire. Et moi j'admire le voc québécois car vous utilisez des mot francophone pas comme nous qui les pique au anglais. Comme nous on utilise " spoler " et vous " divulguer "
Répondre
Simon Lemay 25 mai 2016, 16h46
Nous en avons beaucoup nous aussi Loktone53. C'est juste que ce n'est pas les mêmes.
Répondre
Je parle québécois 16 février 2015, 20h47
Effectivement, pas toujours facile de se faire à l'accent.
D'ailleurs, sur le même sujet, je vous invite à aller sur ce petit site (www.je-parle-quebecois.com) qui vous propose d'écoute les réplique québécoises de films cultes, très drôle !
www.je-parle-quebecois.com
Répondre
leroy 3 février 2015, 22h04
Bonjour,ch'su picard et ont me dit que les québécois ne sont pas des descendants de m'régions , pourtin nombre de mots et l'accent sont les même ,asteure donnez me une réponse , MERCHI
Répondre
laura 1 février 2015, 22h54
Bonjour je voudrais savoir s'y ils écrivent comme ils parlent ?
Répondre
Sasha 19 janvier 2015, 13h14
Jane
14 juin, 2013 at 3:32
Personne ne parle comme les TAC à part les bs de Longueuil ??? Je correspond avec un homme de Mascouche, on a discuté au telephone et je ne fais que lui demander de répéter... Pourtant, je suis au Québec depuis presque 16 ans... En passant, cette personne en question n'est pas bs.
Répondre
Jean BEAUDOIN 5 janvier 2015, 23h29
Wilson PHUNG dit à juste titre que « fête » se prononce « fight ». Un Hexagonal va prononcer /fijt/ au lieu de /fa•ÿt/. Pensons aux Hi-Fi et Wi-Hi qu’ils prononcent /i•fi/ et /oui•fi/ ou /vi•fi/. — Rappelez-vous La classe d’anglais de l’humoriste Jacques BAUDOUIN où il faisait dire à Petit Gibus avec un fort accent de Montélimar : « i stan dupp, i go tou thé blak kœ bo ard, i ték de tchàk, i vritte onne thé blak bo ard... rien nada peuchère ! [trad. I stand up, I go to the blackboard, I take the chalk, I write on the blackboard... rien ! ¡ nada !] — Un ami de Larochelle me dit qu’il a produit son dessin avec sa mousse. Je n’ai compris que lorsqu’il m’a montré la souris de son ordinateur. Ce Charentais de La Jarry comprend l’anglais assez bien mais le parle comme le Petit Gibus. ;=)
Répondre
Jean BEAUDOIN 5 janvier 2015, 22h48
Quel bonheur de lire ces exposés sur les langues « régionales ». — J’ai revisionné « Les Ch’tis » hier soir et je crois qu’un Québécois déluré arrive à décoder la moitié des bouts pur chtimi. À la prochaine !
Répondre
Mélanie Desgagné 7 janvier 2015, 00h50
Effectivement Monsieur Beaudoin, quel bonheur d'avoir toutes ces particularités de niveau langagière et tous ces accents ! C'est tellement plus fascinant ainsi !
Répondre
Mehrazi 27 décembre 2014, 09h35
Le Québécoise mieux ke le français
Répondre
Wilson Phung 11 août 2014, 04h51
Bonjour, le mot fête se prononce « fight » en québécois.
Répondre
Garou 12 février 2014, 18h35
Pour des français avoir l accent québécois c'est dure t est pas très facile
Répondre
Mélanie Desgagné 18 février 2014, 19h52
Effectivement, les accents un peu partout dans le monde ne sont jamais très faciles et cela fait partie de la beauté du voyage !
Répondre
Karo 19 décembre 2013, 06h43
Il y a aussi: une guédille : pain à hot dog,mayonnaise,viande,et salade haha c'est tellement bon. Baboche: vien artisanal, ou vin très peu coûteux.
Répondre
Tatiana Arias 18 décembre 2013, 19h30
magasiner : faire les magasins, faire du SHOPPING
fin de semaine : WEEK-END
J'aime bien le fait que les français se dise français, quand il faut traduire un mot québecois et que le mot est anglophone en français de France.......Comme on dit par ché nous Ylala!!!!!!!
Répondre
Mouette 27 juillet 2013, 11h47
C'est génial ! :D Moi qui projette d'aller au Québec, je suis ravie d'avoir eu ma petite leçon ! :D Merci ! ^^
Répondre
Marie-Ève 20 juillet 2013, 06h43
Bonjour! Je suis une Canadienne qui habite à Montréal et ce n'est qu'une petite minorité qui utilise toutes ces expressions. La deuxième partie de cette page vous sera beaucoup plus utile que la première. Pour avoir été en France à plusieurs reprises et pour avoir côtoyé des français en visite au Canada, vous ne devriez pas avoir de difficulté à vous comprendre. Nous sommes très accueillant envers les touristes et de toute façon, au fil du compte, nous parlons tous le Français!
Répondre
JMN 14 juillet 2013, 21h08
Pas pire pas pire, mais le "T ancestral" qui fait que ici -> icitte c'est pas le même phénomène qui fait que froid -> frette.
-oi -> -ette/-ede est un vieux phénomène linguistique qui remonte à la royauté française. On en retrouve des traces dans le mot "raide", qui était à l'origine "roid" ou "roide", je sais plus trop. Aucun rapport donc avec le "T" qui apparaît à la fin de ici, lit, etc.
Si je puis me permettre également : la particule interrogative "tu" n'apparaît qu'après des questions oui/non. On pourra pas, par exemple, demander "quel jour c'est-tu".
Répondre
irnatene 24 mars 2013, 02h44
j aime l' accent quebecois mais c deficile de l' apprendre
Répondre
Vram 7 mars 2013, 00h18
Oui, les Québecois comprennent l'accent ch'ti, peut-être pas tous mais la plupart, en faite...dû au fait qu'on est exposé constamment à plusieurs ''patois'' car la Province est très grande (1 542 000 km²) vs (674 800 km² ) pour la France, les différents accents ne sont pas chose étrangère à l'intérieur même de la Province, aussi, il y a d'autre Francophone à l'extérieur comme en Ontario et même à la bordure des USA, aussi très exposé à l'anglais et au Français de France(plusieurs immigrant, chanteur, émission sur le net, etc) nous sommes habituer à faire un travail intellectuel pour comprendre son interlocuteur, donc il est plus ''aisé'' pour nous de comprendre un accent étranger.
Répondre
Poulianne 4 mars 2013, 21h19
Les têtes a Claques c'est vraiment du joual!! La majorité des personnes a Montreal ne parlent pas comme les TAC! C'est pour faire rire et vraiment stéreotype. Je comprends pas pourquoi les anglais n'on pas de misère a comprendre les américains (films usa?), mais les francais pensent que la langue québécoise est une langue étrangère! Bon il a des mots et des differences d'expression mais des mots comme "bonjour" "bonne soirée" "verre de vin" et "merci beaucoup" ne changent pas!
Répondre
Mouette 27 juillet 2013, 11h53
Pas tous les français non... Personnellement, je suis assez ouverte d'esprit et je considère que le Québécois est un patois... Si tu es tombé sur un français qui ne comprenait pas le Québécois, je suis désolé que tu l'es mal vécu... Mais bon, continuons sur la lancée des préjugés sur les français ! ;) (je plaisante ! ^^)
Répondre
Jane 14 juin 2013, 19h32
bravo! entièrement d'accord avec toi! Par contre je suis allé en France en avril et juste UNE personne n'a pas compris mon accent. Si ils veulent comprendre, ils vont trouver un moyen! et j'avoue avec l'exception de certain endroit a Longueuil (genre la section b.s.) personne ne parle comme les TAC! :)
Répondre
lameuftroplol 2 mars 2013, 17h44
perso j'adore en ce moment je fé que de parlé a tout le monde a l'accent québécois !!!!!!
(j'adore cette accent)
Répondre
Eric34 21 février 2013, 07h10
Je rencontre pas mal de canadiens en ce moment en Australie et c'est vrai que des fois, j'ai vraiment du mal à vous comprendre :p Mis à part cela, je trouve l'accent québécois formidable, c'est vraiment fascinant d'entendre cette façon de parler !
Répondre
Lepape 16 novembre 2012, 23h12
Non c'est l'accent quebecois exageré... Personne dit litteralement o à la place de a et les francais n'ont pas besoin de COURS de quebecois ,ca va, ils peuvent comprendre en faisant un effort minime..
Répondre
Dédé 59 4 novembre 2012, 18h58
Article extrêmement intéressant. Et petite question: les québécois comprendraient-ils Dany Boon et l'accent ch'ti? Peut-être certaines expressions: "cha va ti z'auts?" traduit par "ça va vous autres" (simplement: "ça va?" ou "comment ça va?" Des expressions communes comme t'sais (ch'ti là, t'sais = celui là, tu sais) ou effectivement une pomme "pourrite" sont encore courantes dans la région, tout comme le matin, on déjeune, le midi on dîne et le soir on soupe. En tout cas, encore bravo pour cet article.
Répondre
necros 3 septembre 2011, 04h50
ya plein de mot bec maringouin etc etc a se dit aussi chez nous c'est comme ma bru pour designer une belle fille sauf que ca semploin beaucoup moin c'est les vieux qui dise ca mes vacace a montreal on egais les plus bele que ma vie! jai hate de revenir
Répondre
Kat 28 juillet 2011, 16h04
Salut, je rentre du québec après 20 ans.'...Jai l'impression que je perds mon accent à tous les jours...Je veux pas.... est-ce qu'il existe des Cd audios  pour le pratiquer (style assimil anglais !) sinon je vais replonger dans l'accent parisien quelle horreur ! merci pour les infos. KAT
Répondre
Erik 2 juin 2011, 10h21
Bonjour,
j'aime beaucoup l'accent québécois donc je m'amuse à l'apprendre et j'aimerais savoir quand se fait la mutation du A en Ô et quand la mutation ne se fait pas.
Cordialement Erik.
Répondre
Tyler Iorizzo 10 septembre 2013, 20h28
Okay. le "A" ne change pas quand il s'agit d'un article. Donc on dirait "la table (prounoncé la tab)" mais J'sus lô (je suis là). à la fin d'une phrase, ça devient égalment "çô" mais on diriat "comment ça vô" s'il n'est pas à la fin de la phrase.
Répondre
Simon LEMAY 10 septembre 2013, 21h09
Bien expliqué. Merci Tyler.
Répondre
Simon LEMAY 11 mai 2010, 17h08
@beatrice: Il existe plusieurs association Québec-France en France dont celle-ci : http://www.quebecfrance.info/
Ils pourront certainement vous aider dans vos démarches.
Bon voyage chez nous !
Répondre
beatrice 11 mai 2010, 01h52
je suis interessée par tous ce qui se rapporte au canada car nous y allons en aout prochain j aimerais communiquer avec des canadian pour pouvoir m informer au maximum avant de partir d avance merci
Répondre
Simon Lemay 1 mai 2010, 16h51
@Mel: Super vos vidéos sur les expressions québécoises. J'ai bien hâte de voir les prochains.
Les compléments sur l'histoire de la langue au Québec sont aussi très instructifs.
Merci !
Répondre
Mel 28 avril 2010, 00h19
Vous voulez apprendre quelques expressions de chez nous? Jettez un coup d'oeil à ces vidéos : http://www.youtube.com/user/ELAMVideo
Vous y trouverez du nouveau chaque semaine!
Répondre
Laurence 22 avril 2010, 17h59
Mais quel bel exposé sur le parler québécois! Tout Français, Belge ou Suisse qui projette de venir faire un tour au Québec devrait l'imprimer avant le départ, et le garder précieusement durant son séjour. Je parie qu'il le consultera au moins plusieurs fois par jour!
Bon à savoir: certains Français seront moins "dépaysés" que d'autres, car certaines expressions et intonations québécoises ressemblent au ch'ti et au patois de Poitou-Charentes.
Sur ce, "à la revoyure"!
Répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

TOP 5 des road trips au Canada