10 bonnes raisons de ne pas voyager au Québec en 2019

En ce début d’année 2019, vous avez probablement pris une tonne de nouvelles résolutions, dont celle de partir en voyage.

Si c’est le cas et que vous comptez vous rendre dans la Belle Province, assurez-vous de lire cet article avant de débuter les préparatifs.

Quelques-uns parmi vous changeront malheureusement d'avis...

 

1. Vous vous sentez obligé de revenir plusieurs fois

Passeport français
Vous vous sentez obligé de revenir plusieurs fois

Toutes les saisons sont bonnes pour voyager au Québec !
 


:crochet: emoji Printemps 
 

Certes, le printemps n’est pas tout à fait la saison à prioriser. En revanche, plusieurs activités sont exclusives à cette période de l’année :

  • Se sucrer le bec dans une authentique cabane à sucre québécoise
  • Passer le week-end à Ottawa pour profiter du festival des tulipes
  • Observer la migration des oies blanches sur le littoral du Saint-Laurent
  • Pratiquer le « ski de printemps » dans les nombreuses stations de ski de la Belle Province

:crochet: emoji Été
 

L’été, les possibilités sont infinies !

  • Observer les baleines à Tadoussac
  • Déguster des guimauves grillées sur feu de camp
  • Séjourner dans une pourvoirie pour s’initier à la pêche  
  • Partir en kayak à la rencontre des phoques au parc national de Forillon
  • Se prélasser sur le bord d’une de nos nombreuses plages 

:crochet: emoji Automne
 

L’automne vous en mettra plein la vue avec son fameux Été indien. C’est aussi la saison idéale pour faire des activités de plein air, puisqu’il ne fait ni trop chaud, ni trop froid.

  • Faire des randonnées au cœur de la forêt québécoise 
  • Survoler en hélicoptère les magnifiques panoramas des Laurentides 
  • Monter au sommet du parc du Mont-Royal pour profiter d’une des plus belles vues montréalaises
  • S’initier au canotage, l’activité de prédilection des Québécois 
  • Parcourir la Route des Vins, réputée pour ses nombreux arrêts gourmands

:crochet: emoji Hiver
 

Quand on s’habille chaudement, l’hiver est la saison idéale pour sortir jouer dehors et faire des activités qui sortent des sentiers battus !

  • Parcourir l’arrière-pays du fjord du Saguenay sur des conditions de neige imbattables
  • Jouer au musher et prendre d’assaut les chemins enneigés sous les aboiements des chiens
  • Boire un chocolat chaud devant un feu de foyer
  • Jouer au hockey sur un lac gelé
  • S’offrir une escapade aux impressionnantes chutes du Niagara sur fond blanc 


Avec une aussi grande variété de paysages qui changent selon le climat, vous n’aurez qu’une seule envie : revenir nous voir, encore et encore… 

Et ça peut devenir franchement lourd de toujours avoir envie de voyager. 


 

2. Le Québec n’est pas très riche en histoire

Église Notre-Dame-des-Victoires de Québec
Le Québec n’est pas très riche en histoire | Église Notre-Dame-des-Victoires de Québec

Quand on pense à un voyage culturel et historique, le Québec n’est évidemment pas une destination qui se démarque.

Quel amateur d’histoire voudrait bien :

  • Se balader sur le site d’une bataille entre les régimes coloniaux français et anglais.
  • Découvrir les traditions des peuples autochtones, qui furent les premiers habitants du pays.
  • Participer à des reconstitutions historiques présentées par des comédiens en costume d’époque.
  • Se vanter à ses pairs d’avoir mis les pieds à l’endroit que l’on surnomme le « berceau de la francophonie ».
  • Faire une location de voiture à Montréal et partir en road trip sur le « Chemin du Roy », une route historique qui présente la richesse du patrimoine de l’histoire de la Nouvelle-France.
     

Soyons honnêtes, on n’a pas grand-chose à offrir pour les petits curieux. 

Privilégiez plutôt l’exploration du Vieux Continent. 

Article similaire

- Visiter Québec en 2 jours


 

3. Jouer dehors irrite vos poumons habitués à la pollution de la ville

Gens en randonnée pédestre au Québec
Jouer dehors irrite vos poumons habitués à la pollution de la ville

En plus de réduire l’anxiété et le stress, sortir jouer dehors améliore la qualité du sommeil et augmente la bonne humeur.

Chez nous, on adore passer du temps dehors. 

Vous vous dites probablement que c’est normal, quand on vit dans le 3e pays au monde où l’air est le plus pur. 

Vous avez raison.

Que ce soit au sommet d’une montagne, au beau milieu d’un lac isolé, ou encore lors d'un week-end de camping, nos poumons de Canadiens sont habitués à recevoir de grandes bouffées d’air frais.

Pas les vôtres, mais rassurez-vous, on comprend.

Ce serait difficile d’être autrement quand on sait que cette année, Paris a battu son pire record depuis 2013, relatif à la pollution à l’ozone.  


 

4. La cuisine québécoise est trop copieuse 

Poutine du restaurant Chez Tousignant
La cuisine québécoise est trop copieuse | Poutine | Crédit photo : Chez Tousignant 

Poutine, sirop d’érable, fèves au lard, cipaille, smoked meat, pouding chômeur, tourtière, queue de castor…

En voyageant au Québec, vous courrez le risque de vous bourrer la panse… Et donc de souffrir de quelques épisodes de ballonnements. 

Sans parler de toutes nos bières de microbrasseries, des cidres, de nos spiritueux qui volent la vedette partout dans le monde, etc. 

Restez loin du vice, car vous pourriez avoir de la difficulté à être raisonnable devant toutes ces bonnes choses.


 

5. Vous avez une peur bleue des animaux

Observation des baleines à Tadoussac
Vous avez une peur bleue des animaux | Observation des baleines à Tadoussac

Attention, vous risquez de croiser une grande variété d’animaux sauvages durant votre séjour :

  • L’ingénieux castor, que l’on peut aussi bien voir dans l’eau que sur la terre
  • Le cerf de Virginie, le plus répandu de tous les gros animaux nord-américains 
  • Le caribou, particulièrement si vous vous rendez dans le parc de la Gaspésie
  • L’orignal, le plus impressionnant des cervidés
  • L’ours noir, en train de se goinfrer de bleuets  
  • L’écureuil gris, n’oubliez pas de prévoir une carte mémoire supplémentaire pour votre appareil-photo
  • Le raton laveur, probablement en surpoids et installé au sommet du Mont-Royal
  • La baleine et autre cétacé
     

Ici, c’est vraiment le paradis pour les amoureux de la faune… Et l’enfer pour les autres. 


 

6. La barrière de langue vous rebute

Tour Eiffel à Paris
La barrière de langue vous rebute

Théoriquement, nous parlons la même langue. Mais en pratique, le français québécois ne ressemble en rien au français de France. 

La définition de plusieurs mots change, et la majorité de nos expressions n’ont ni queue ni tête.

En plus, nous jurons. En fait, on sacre. Et pour compliquer les choses, nous transformons ces vilains mots en verbe, puis en adverbe, puis en adjectif.

Et puis nous avons d’étranges tics de langage, comme l’ajout d’un deuxième « tu » lorsqu’on pose une question.

« Il fait frette en maudit, l’asphalte est crissement glissante, je capote. Tu penses-tu que mon char peut rester pris dans un banc d’neige ? »

Sans oublier notre accent, qui varie d’une région à l’autre juste pour compliquer les choses.

Bref, c’est à ne rien y comprendre pour vous, cousins Français !


 

7. Les gens sympathiques vous exaspèrent 

Gens en randonnée pédestre
Les gens sympathiques vous exaspèrent 

Les Québécois sont extrêmement chaleureux. Nous aimons beaucoup jaser de tout et de rien, raconter des histoires et rire fort. 

Nous accueillons les voyageurs comme des amis de longue date, et on adore faire visiter nos petits coins de pays.

Si vous marchez dans la rue et que vous semblez perdu, il y a de fortes chances qu’on vous demande si vous avez besoin d’aide.

On risque même de vous sourire si on vous croise dans un sentier de randonnée. Comme ça, sans raison… Juste pour le fun. 

Quand on n’a pas l’habitude, toute cette gentillesse peut rapidement tomber sur les nerfs. 


 

8. Les grands espaces vous font perdre la tête

Fjord du Saguenay 
Les grands espaces vous font perdre la tête | Fjord du Saguenay 

Le Canada est le deuxième pays le plus vaste au monde, et le Québec est la province canadienne ayant la plus grande superficie avec plus de 1 667 000 km2.

Avec seulement 8 millions d’habitants, on a de la place en masse ! 

Ça, ça veut dire que la France pourrait entrer 3 fois dans le Québec et amener avec elle ses 67 millions d’habitants. 

Avec tout cet espace, ce n’est pas étonnant que nous ayons des dizaines de parcs nationaux, de réserves et d’aires protégées, tous plus vastes les uns que les autres.

L’immensité du territoire peut rapidement devenir une source d’anxiété. 


 

9. Vous trouvez le terme « merveilles de la nature » surutilisé 

Rocher Percé en Gaspésie
Vous trouvez le terme « merveilles de la nature » surutilisé | Rocher Percé en Gaspésie

Nombreux sont les guides touristiques, blogueurs et reporters qui s’entendent pour dire que le Québec regorge de merveilles naturelles.

Par exemple :

  • Le sentier de l’Acropole-des-Draveurs à Charlevoix
  • Le spectaculaire fjord du Saguenay
  • L’emblématique rocher Percé en Gaspésie
  • Les chutes Waber du parc de la Mauricie
  • La vallée glaciaire du parc de la Jacques-Cartier
     

Il y a aussi le phénomène de l’Été indien, qui a le pouvoir de transformer n’importe quel panorama en paysage de carte postale.

Ou encore, les couchers de soleil du Bas-St-Laurent, considérés comme les deuxièmes plus beaux au monde après ceux d’Hawaï.

Mais vous, chers globe-trotters, il vous en faut plus que ça pour être impressionné.


 

10. Trop de festivals, c’est comme pas assez…

Festival International de Jazz de Montréal
Trop de festivals, c’est comme pas assez… | Festival International de Jazz de Montréal

C’est bien connu, tout est dans la balance et l’exagération peut rapidement devenir un irritant. 

Au Québec, ce ne sont pas les festivals qui manquent. Au contraire, il y en a tout le temps.

Pire, il y en a partout ! 

En fait, à l’heure où on se parle, on en compte plus de 532 à travers la province.

Il y a donc de bonnes chances que vous en croisiez un ou plusieurs durant votre périple au Québec, ce qui pourrait vous amener à rencontrer beaucoup de gens intéressants et/ou sur le party. 

Circuit Au Canada en Famille

4.5 / 5 - 327 avis


En famille, partez en road trip à la découverte des grands espaces du Québec au volant de votre voiture de location.

Durée : 15 jours
Type de voyage : En famille
Prix : À partir de 1056 € / adulte
 


 

Et vous, quelle est votre raison pour ne pas partir en vacances au Canada cette année ?

N’hésitez pas à vous exprimer dans la zone commentaire ci-dessous

Karine Beaudin

Amoureuse de nos grands espaces et conseillère en voyages pour l’équipe Authentik, c’est avec fierté que je fais découvrir les plus beaux trésors de mon pays au reste de la planète. Bienvenue chez nous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'utilisation*

28 commentaires

danièle 28 août 2019, 14h49
bonsoir, et bien oui, moi aussi j'ai signé pour le Canada, nous partons le 6 septembre et nous revenons……. je ne sais pas quand. Nous y allons pour le Festival Country à Saint-Tite et après nous nous baladons à travers le pays. Une question , vous parlez des moustiques , mais y-a-t-il des tiques dans vos belles forêts ?
Répondre
MD 18 mars 2019, 15h33
Bonjour,
Malgré toutes ces "bonnes" raisons d'éviter cet "horrible" pays nous viendrons en septembre car nous sommes "masos" !
Bien cordialement et à bientôt à notre retour pour vous faire part de nos impressions certainement "effroyables" ;)
MD
Répondre
Karine Beaudin 19 mars 2019, 09h53
Ohlala, vous êtes courageux... Vous risquez de tomber en amour et de ne plus vouloir rentrer.
À vos risques et périls ! ;)
Répondre
K.A 26 février 2019, 16h04
Bonjour,
Je suis Amoureuse du Canada. J'ai croisée un couple de Canadien très sympathique, souriant et complètement détendu à Paris. Depuis ce jour, j'ai gardé un très bon souvenir du Canada même ci je n'ai jamais mis les pieds. Mais je me suis décidée, j'ai pris mon billet d'avion pour le 6 Mars 2018 pour Montréal.
Je me sens déjà en sécurité, je suis zen à l'idée de venir, et pourtant je voyage seule.
Le titre de votre article m'a fait peur haha, j'ai relu le titre au moins 3 fois pour savoir si j'avais bien compris lol ! J'aime votre humour !
Votre site est une merveille !
Répondre
Karine Beaudin 28 février 2019, 10h04
Bonjour !
Quel beau commentaire ! Vos bons mots me touchent beaucoup, un grand merci !
Je vous souhaite un magnifique voyage. Profitez bien de l'hiver, il y a tellement d'activités à faire : randonnée en raquettes, ski de fond, fatbike, traîneau à chiens, motoneige, etc.
La majorité des parcs nationaux proposent de la location d'équipement. Essayez tout ce que vous pouvez ! :)
Bon voyage !
Répondre