Parc National Yoho : le guide voyage complet

Moins connu que les parcs nationaux de Jasper et de Banff, le parc national de Yoho, avec ses paysages à couper le souffle, n'a rien à envier à ses voisins.

Signifiant l’admiration en langue crie, le nom du parc provient de l'expression d’émerveillement face à ses paysages grandioses. Et avec ses 28 pics de plus de 3000m, on peut dire que le parc national de Yoho tient ses promesses...

Comment s’y rendre ? Que faire dans le parc Yoho? Quand y aller ?

Voici un guide de voyage qui vous permettra de planifier de façon optimale votre visite au parc national de Yoho lors de votre prochain circuit dans l’Ouest canadien.

 

Carte du parc national Yoho

Carte du parc national Yoho
Parc national Yoho

 

Présentation du parc

paysage montagneux parc Yoho
Parc national de Yoho

Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le parc national Yoho est situé en Colombie Britannique, près de la frontière avec l’Alberta. Il est bordé au sud par le parc national de Kootenay et à l’est par le parc national de Banff.

D’une superficie de 1313 km2, c’est le plus petit des parcs des Rocheuses canadiennes.

Le service ferroviaire étant limité, la plupart des voyageurs optent pour la location d’une voiture pour s'y rendre. Le parc est traversé par la route 1 (la Transcanadienne), sur 45 km. Si vous visitez le parc Yoho en hiver (entre mi-octobre et juin), veillez à vérifier les fermetures saisonnières de certaines routes secondaires.

Sommets vertigineux, lacs émeraudes, chutes spectaculaires, forêts luxuriantes... le parc de Yoho est un véritable condensé de ce que la nature canadienne peut offrir. Sa montagne la plus haute, le Mont Goodsir, culmine, avec ses deux sommets majeurs, à 3525 mètres.

Avec ses 400 km de sentiers balisés, la randonnée représente l’activité principale du parc. Arpenter le parc à pied vous permettra de vivre au plus près de cet écosystème riche et d’observer une faune et une flore exceptionnelles.

 

Quoi faire au parc national Yoho ?
 

Field  

Église du village de Field
Village de Field, Yoho National Park | Inspire Explore

Fondé dans les années 1880, suite au développement de la ligne du chemin de fer Canadien Pacifique, Field est un petit village qui mérite un détour de par sa proximité avec l’important site fossilifère de Burgess (l’un des plus importants au monde).

Idéalement situé au cœur du parc, et avec ses possibilités de restauration et d’hébergement, Field représente un bon point de départ pour les visites.

 

Emerald Lake  

Lake Emerald
Lake Emerald

La couleur émeraude de ce lac est une véritable invitation à la déconnexion. Pour le découvrir, deux possibilités s’offrent à vous :

:footprints: emoji Randonnée 
 

SENTIER DU Bord du lac Emerald 
 
  • Longueur : 5,2 km
  • Durée : 2h
  • Niveau : facile
  • Dénivelé : aucun


Une balade très agréable et incontournable, surtout si vous voyagez en famille, puisqu’elle est très facile d’accès. Le sentier borde le lac et offre des panoramas d’exception sur les montagnes et glaciers environnants. Majestueux.

 

Sentier des chutes Hamilton
 
  • Longueur : 1,6 km (aller-retour) 
  • Durée : 30 minutes
  • Niveau : facile
  • Dénivelé : 100m


Une courte promenade de 30 minutes au cœur d’une forêt dense, jusqu’aux chutes Hamilton. Pour les plus courageux, possibilité de poursuivre jusqu’au lac Hamilton. Avec ses 11 kilomètres et ses 850 mètres de dénivelé, prévoir la randonnée sur une journée.

 

:canot: emoji Location de canot
 

Emerald Lake Canoe Rentals & The Boathouse Trading Co : compter 80$/heure pour un canoë jusqu’à 3 personnes

Quoi de plus apaisant qu’une balade en canot sur le lac pour profiter de points de vue magiques et de paysages à couper le souffle.

Petit conseil : si vous en avez la possibilité, pensez à venir à Emerald Lake tôt le matin pour profiter d’une vue magique d’un lever de soleil sur le lac (et éviter la foule !).

 

Takakkaw Falls  

Chute impressionnante dans le parc Yoho dans l'Ouest canadien
Les superbes chutes Takakkaw dans le parc national Yoho

Du haut de ses 373 mètres, c’est l’une des plus grandes et des plus belles chutes de l’Ouest canadien. Sentier des chutes Takakkaw
 

Sentier jusqu'aux chutes Takakkaw
 
  • Longueur : 1,3 km (aller-retour)
  • Durée : 25 minutes
  • Niveau : facile
  • Dénivelé : 37 mètres


Pour s’y rendre, il vous faudra emprunter une route sinueuse, traversant de magnifiques forêts. Ensuite un court sentier pédestre vous permettra de profiter de la vue imprenable sur les chutes.

 

Wapta Falls  

Wapta Falls dans le parc Yoho
Wapta Falls

Chutes plus modestes que les précédentes, avec de beaux points de vue, qui valent le détour, quelque soit la saison.

Sentier jusqu'aux chutes Wapta
 
  • Longueur : 4,8 km
  • Durée : 1h30
  • Niveau : Facile
  • Dénivelé : 125 m

Avec leurs 30 m de haut et leurs 150 m de large, ce sont les chutes les plus imposantes de la rivière Kicking Horse. Dû à leur proximité avec un marais, les chutes Wapta sont réputées pour être un lieu propice à l’observation des oiseaux.

 

The natural Bridge  

Natural Bridge
Natural Bridge

Un joli point de vue sur ce pont naturel en roche situé sur la rivière Kicking Horse, qui mérite le détour et une pause pour apprécier le décor.

 

Lac O'Hara   

Lac au coeur des Rocheuses Canadiennes
Lac O'Hara

Véritable joyaux des Rocheuses canadiennes, le lac O'Hara est situé dans un secteur alpin sauvage et fragile

Afin de préserver cet environnement, Parcs Canada a mis en place un service de navette qui circule de mi-juin à début octobre et où les places sont soumises à réservation.

Vous pouvez choisir d'y rester la journée ou bien d'y séjourner jusqu'à 3 nuits maximum. Au niveau des hébergements vous avez le choix entre le camping, le refuge Elizabeth-Parker ou encore le superbe Lake O’Hara Lodge.

Composé de lacs tous plus beaux les uns que les autres et entouré de sommets vertigineux, le secteur du lac O’Hara abrite un riche réseau de sentiers de randonnée. 

Ne manquez pas notamment le sentier du Rivage-du-Lac-O'Hara menant aux chutes Seven Veils, ou le circuit du Plateau-Opabin pour faire le tour de la vallée.

Les randonneurs chevronnés qui n'ont pas le vertige auront quant à eux le choix entre cinq sentiers alpins, tous situés en amont du bassin du lac O’Hara.

 

Schistes argileux de Burgess   

Randonneurs
Randonnée guidée permettant d'accéder aux sites fossilifères du schiste de Burgess

Le parc national de Yoho, tout comme son voisin le parc de Kootenay, a la particularité d'abriter les gisements de schistes argileux de Burgess, reconnus pour contenir des fossiles de plus de  500 millions d’années.

Trois randonnées guidées sont proposées, dans le but de préserver ces fossiles classés au patrimoine mondial de l’UNESCO :

  • Jusqu’au glacier Stanley : le sentier relativement facile en fait une randonnée idéale pour les familles.
  • Jusqu'à la carrière Walcott : débutant aux chutes Takakkaw, cette randonnée offre un panorama sur le lac Emerald du haut des montagnes. Classée difficile, elle est interdite aux enfants âgés de moins de huit ans.
  • Jusqu’au mont Stephen : court mais avec un fort dénivelé, ce sentier difficile est interdit aux enfants de moins de huit ans et n'est pas conseillé aux personnes qui ont des blessures récurrentes aux genoux, au dos ou aux chevilles.

 

Où dormir ?

Lodge dans le parc de Yoho
Emerald Lake Lodge

Camping :

Le camping est autorisé uniquement dans les aires désignées, avec laissez-passer du parc et permis de camping valides.

Le parc de Yoho possède plusieurs campings sur l’ensemble du site. Pour plus d’informations, cliquez ici.

 

Hôtels : 

  • Emerald Lake Lodge : niché sur les rives du lac, le lodge offre un hébergement de type rustique-chic, en parfaite harmonie avec son environnement naturel.
  • Cathedral Mountain Lodge : situé à proximité de la rivière Kicking Horse, ce omplexe haut de gamme offre des chalets privatifs,

 

Quand visiter le parc national Yoho ?

La saison de la randonnée s’étend de juillet à mi-septembre.

Soyez prudent si vous visitez le parc national de Yoho en hiver : jusqu’à la fin juin, de nombreux cols sont encore enneigés et cela peut générer un risque d’avalanche.

La randonnée n’est donc pas recommandée de mi-octobre à mi-juin (à partir de juillet la plupart des cols sont déneigés).

 

Tarifs d'accès

Tarif journalier :

  • Adulte (18/64 ans) : 10,50 $
  • Aîné (+ 65 ans): 9 $ 
  • Jeune (- 17 ans): gratuit

 

Carte d’entrée “Découverte de Parcs Canada” :

  • Adulte : 72,25$
  • Aîné : 61,75 $
  • Famille/Groupe : 145,25$


SI vous comptez visiter plusieurs parcs durant votre road trip dans l'Ouest canadien, il peut être intéréssant de vous procurer la carte d’entrée Découverte annuelle de Parcs Canada. Celle-ci donne accès à plus de 80 destinations pendant 12 mois.

 

C'est ainsi que je clos ce guide du parc national de Yoho. J'espère que cela vous aidera à planifier votre prochaine visite.

Si vous avez des questions ou des informations complémentaires à apporter, n'hésitez pas à vous exprimer dans la zone commentaires ci-dessous.

Sarah Mazière

Les voyages, la nature et les road trips font partie intégrante de ma recette du bonheur. J'ai eu la chance de parcourir les routes du pays d'Est en Ouest à plusieurs reprises alors c'est avec plaisir que je partage avec vous mes expériences ! Bon voyage...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'utilisation*